Coronavirus : l’Alliance plafonne la facturation des consommations de veille médias des ARS

santé

Crise de coronavirus oblige, l’Alliance de la presse d’information générale qui regroupe toutes les familles de presse annonce sa volonté de mobilier ses « près » de 300 titres afin de soutenir les Agences régionales de santé (ARS). Elle propose ainsi un « plafonnement exceptionnel de la facturation de leurs consommations de veille médias », selon un communiqué. Un disposifit, explique l’Alliance, qui a pour objectif de soutenir les ARS « dans le très difficile exercice actuel de leurs missions, tout en préservant les fondamentaux économiques de l’activité des éditeurs de presse ». Dans les faits, donc, celles-ci ne seront facturées « qu’à hauteur des budgets engagés auprès des prestataires concernés (rediffuseurs professionnels) ». La mise en œuvre de ces dispositions se fait auprès de l’Alliance via une déclaration du prestataire de veille de l’ARS demandeuse pour une période de deux mois, à compter du 1er avril 2020.  Les facturations d’avril et de mai seront ainsi « lissées sur un plafond mensuel moyen », assure l’Alliance.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par