Denisot confirmé à la tête du french Vanity Fair

denisot

Michel Denisot, appelé à prendre la tête de l'édition française du célèbre magazine américain Vanity Fair, qui sortira "mi-2013", continuera en parallèle à animer et produire le Grand Journal de Canal+, a-t-il annoncé hier. "J'ai été approché au printemps en plusieurs étapes, par Xavier Romatet (le patron de Condé Nast France) puis par Jonathan Newhouse, chef Monde (du groupe d'édition américain, ndlr)", raconte Michel Denisot.

"On a avancé assez vite, j'ai très rapidement tenu au courant Rodolphe Belmer (directeur général de Canal+, ndlr) de cette opportunité pour moi. On a discuté pour voir comment je pouvais remplir les deux fonctions", explique-t-il. "Il est évidemment hors de question que j'arrête le Grand Journal, d'autant que je suis en contrat pour plusieurs années avec Canal. Ca a été considéré par tout le monde comme compatible", souligne-t-il, en rappelant qu'il ne serait "pas le premier à diriger un magazine et à faire de la télé". Pour Michel Denisot, prendre les rênes de l'édition française de Vanity Fair, dont le premier numéro sortira selon lui "mi-2013", est "une responsabilité très forte que j'aborde avec pas mal d'humilité". Vanity Fair est "une institution journalistique, un style de journalisme intelligent et noble, que j'aime beaucoup, qui est une sorte de rêve de journaliste", affirme-t-il. "On a le temps de travailler, de faire de l'investigation sérieuse et en même temps de côtoyer le glamour le plus absolu". De son côté, Condé Nast a précisé que ce lancement se ferait dans le courant 2013 et qu'Anne Boulay, actuelle rédactrice en chef de GQ en serait la rédactrice en chef.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par