Le groupe Les Echos rachète Netexplo et lance The Innovator

« Un titre unique qui pourrait répondre à toutes les questions de ses lecteurs ». Francis Morel, président-directeur général du groupe Les Echos, a de nouveau vanté tout haut mardi ses ambitions pour la marque média Les Echos. Se positionnant résolument comme « le partenaire indispensable aux entreprises », celle-ci mixe désormais contenus et services autour des piliers « news, talks et coaching », souligne Christophe Victor, directeur général des Echos. En ligne de mire, la volonté de poursuivre la transformation des Echos vers une offre globale pour les entreprises. « Nous passons à la seconde étape et nous accélérons la croissance des Echos», souligne-t-il, alors que le groupe revendique, selon M. Morel, « un bénéfice pour 2016 pour la 3ème année consécutive ». A l’heure où le groupe voit le digital occuper 30% de son chiffre d’affaires annuel, il passe encore à l’offensive. Il a ainsi annoncé le rachat de 78% du capital de Netexplo, véritable « observatoire mondial de la société numérique » fondé il y a une dizaine d’année et qui repose sur un réseau d’enseignants, d’experts internationaux et même d’étudiants… Dans les faits, il identifie et décrypte les tendances de l’innovation et de la transformation digitale, tout en mesurant l’impact sur la société, et les bouleversements dans les usages. La société a également développé une offre d’études, de livres blancs, de MOOCs, de séminaires et d’événements. « Netexplo complètera ainsi l’offre des Echos dans l’accompagnement digital des entreprises de toutes tailles notamment grâce à leur expérience auprès des grands groupes du CAC 40 », précise M. Victor.

Un magazine tout en anglais

Autre étage de la fusée Les Echos, le lancement le 15 juin prochain de « The Innovator », un magazine gratuit tout en anglais dédié à la compréhension de la transformation digitale par les acteurs business. Distribué à l’intérieur des Echos lors de grands événements technologiques européens comme Viva Technology que Les Echos organisent avec le groupe Publicis. Avec 6 numéros par an, le nouveau venu proposera également une newsletter hebdomadaire ainsi qu’un espace dédié sur le réseau social Medium. Le premier numéro sera consacré à l’intelligence artificielle. Les Echos ont en outre signé un partenariat de long terme avec le réseau professionnel LinkedIN. L’accord a ici la volonté de « créer une communauté d'influence Les Echos sur LinkedIn », assure Francis Morel. Premiers faits d’armes, la création le 8 octobre prochain d’une social room live à l’occasion de l’opération annuelle La Relève des Echos, et le partage par LinkedIN des analyses de ses membres influenceurs et dirigeants, dans le cadre de l’opération Back From Davos, annonce la rédactrice en chef du réseau Sandrine Chauvin.

La moitié de la diffusion purement numérique d’ici à fin 2018

Enfin, dès septembre prochain, le groupe Les Echos proposera de nouvelles offres d’abonnements thématiques pour Les Echos, composées en plus du quotidien et de l’offre Week-End, de produits exclusifs et d’accès réservés à certaines manifestations. « L’objectif est de poursuivre une croissance des abonnements de l’ordre de 5% par an avec pour cible que la moitié de la diffusion des Echos soit purement numérique d’ici à fin 2018 », martèle Francis Morel.

Une nouvelle campagne de communication

Afin d’accompagner ces ambitions, Les Echos ont fait appel à BETC Corporate pour sa nouvelle communication sous la signature : « Bienvenue dans la nouvelle echosnomie ». Une campagne qui se déploiera à partir du 6 juin prochain en presse, affichage et digital.

RETROUVEZ A 12 H30 EN DIRECT CE MERCREDI L'INTERVIEW DE CHRISTOPHE VICTOR, DIRECTEUR GENERAL DES ECHOS A #MEDIA

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par