Groupe Le Figaro : « consolider » la trajectoire en 2024

figaro
(© Thierry Wojciak/CBNews)

C’est dans l’un des studios de tournage flambant neuf des nouveaux locaux du Figaro rue de Provence, à Paris, que son directeur général Marc Feuillée a exposé jeudi le bilan 2023 du groupe, dressant au passages quelques perspectives pour 2024, ambitionnant de « consolider la trajectoire ».

Avec une progression de +6,5% de chiffre d’affaires l’an passé (hors TV Mag et Gala), à 555 millions d’euros, le groupe Figaro enregistre un EBITDA à 40 millions d’euros et un résultat d’exploitation de 21 millions d’euros, en baisse. « Nous avons beaucoup investi en 2023 », pointe le dirigeant, rappelant pêle-mêle le lancement le 17 avril  2023 de la chaine Le Figaro TV Ile-de-France, la mise en place en région de rédactions web (Bordeaux, Nantes, Nice, Lyon et Marseille) ou encore le déploiement du système éditorial « Verso » et le déménagement du groupe à quelques rues, pourtant, de son historique QG du boulevard Haussmann. Si dans ce contexte, les pôles Voyage-Ecommerce et Billetterie du groupe Figaro affichent respectivement 120 millions et 30 millions d’euros de chiffre d’affaires, la régie publicitaire met elle aussi en avant « une année 2023 de croissance », souligne sa présidente Aurore Domont, avec +5,5% par rapport à 2019, année pré-covid. La pub print progresse ainsi de +2,5% vs 2022 et de +1,9% vs 2019. Côté publicité digitale, « nous restons flat » sur un an, avance la dirigeante dans un marché global à -6%, selon les données du dernier observatoire ePub. Et à +16% vs 2019 alors qu’un « tassement » du programmatique est constaté en valeur et en volume tandis que le gré à gré progresse. Un retour à la croissance global est néanmoins attendu pour 2024. Quoi qu’il en soit, en 2023, les stratégies digitales et l’activité de l’agence 14H du groupe Figaro (+72% de CA vs 2019) et ses 476 opérations ont représenté 45% du CA de Media Figaro. Les abonnés numériques, eux, affichent une progression de +4,5% en un an, à 280 000 sur un total de 400 000 abonnés.

TV : d'un signal local à national

Côté TV, pointant une programmation de « 6-7 heures de programmes frais par jour », selon Bertrand Gié, directeur du pôle News, la nouvelle chaine TV du groupe revendique plus de 735 000 téléspectateurs en décembre après un mois de novembre à plus de 473 000, et un Durée d’écoute individuelle (DEI) de 15 minutes et 30 secondes par jour, selon Médiamétrie. Avec un budget de 5 millions d’euros par an et d’ores et déjà 1,5 million d’euros de revenus, Le Figaro TV Ile-de-France qui est aujourd’hui visible sur la TNT, les box, les environnements web du Figaro et via Molotov depuis fin 2023, aspire maintenant à ce que sa distribution soit « améliorée ». M. Gié annonce ainsi le passage de la chaine d’un signal local à un signal national qui lui permettra d’intégrer la plateforme MyCanal et de discuter avec les FAI pour la mise à disposition de nouvelles plages de numérotation de la chaine. Objectif affiché ? Atteindre l’équilibre d’ici 3 ans en « communiquant et en monétisant ». Et pour ce faire, notamment, une campagne est lancée qui met en avant « Votre nouvelle chaine culture & décryptage » ou encore « Le Figaro maintenant à la télévision ».

figaro
(© Thierry Wojciak/CBNews)

figaro
(© Thierry Wojciak/CBNews)

Gala Paris en préparation pour Paris 2024

Avec l’arrivée officielle en novembre 2023 de Gala, revendu par le groupe Vivendi, dans l’escarcelle du groupe Figaro, l’hebdomadaire prépare sa mue officiellement dans les kiosques le 21 mars prochain. Se présentant comme le 3ème compte mondial média sur TikTok derrière ESPN et Nickelodeon avec 10 millions d’abonnés, Gala s’installe par ailleurs « dans l’univers du Figaro », estime son directeur des rédactions Matthias Gurtler. Déjà, sont prévus de nouvelles offres d’abonnements aux abonnés Figaro dans le cadre de packs, mais également la future coopération entre le média et la chaine TV du groupe pendant le Festival du cinéma de Cannes ou encore la Fashion Week. M Gurtler annonce en outre la sortie, à l’image de l’emblématique Gala Croisette, de Gala Paris à l’occasion des Jeux olympiques et paralympiques Paris 2024. Au programme, 15 éditions bilingue français/anglais qui aborderont les thématiques lifestyle et les infos liées aux célébrités, se posant également en city-guide. Le tout distribuées à 15 000 exemplaires dans les restaurants, hôtels, palace, fans zones et autres QG de partenaires officiels de l’événement planétaire.

figaro
(© Thierry Wojciak/CBNews)

À lire aussi

Filtrer par