Le groupe Vox Media rachète le magazine New York

New York Magazine

Une du New York Magazine, daté du 16 septembre 2019.

Le groupe Vox Media a annoncé mardi l'acquisition de New York Media, qui comprend le prestigieux magazine New York ainsi que plusieurs sites de référence, à l'heure où plusieurs acteurs entièrement numériques cherchent des partenaires. Dans un communiqué, les deux groupes ont présenté l'opération comme une fusion. Mais le fait que le PDG de Vox Media, Jim Bankoff, soit annoncé comme le futur patron de la nouvelle entité combinée, qui s'appellera d'ailleurs Vox Media, témoigne de l'ascendant de sa société.

Par ailleurs, selon le New York Times, il s'agit bien d'une acquisition, et non d'une fusion, New York Media recevant, en échange, une participation minoritaire au capital du nouveau groupe. Lancé en tant que magazine seul en 1968, New York a imposé un ton et une acuité qui en ont fait un titre très suivi. Nombre de ses articles ont donné lieu à des adaptations à la télévision ou au cinéma, notamment « American Gangster », « La fièvre du samedi soir » ou le récent « Queens ».

Dans son sillage, le magazine a créé plusieurs sites spécialisés à forte audience, comme Vulture (culture populaire) ou Grub Street (gastronomie). Vox Media est lui un enfant d'internet, créé en 2005 à partir du site SB Nation, plateforme de journalisme sportif qui comprend plusieurs dizaines d'entités. Lui ont été agrégés plusieurs autres sites, notamment Vox, Recode ou Eater. Selon le New York Times, avant la transaction, New York Media était déficitaire, tandis que Vox Media est légèrement bénéficiaire.

Ce rapprochement intervient alors que beaucoup de « pure players » de l'information gratuite sur internet, c'est-à-dire sans support papier, se cherchent un partenaire ou un acquéreur. Ces sites qui s'appuyaient presque entièrement sur la publicité souffrent de la montée en puissance de Google et Facebook, qui contrôlent désormais près de 60% de ce marché, tandis qu'Amazon avance peu à peu ses pions.

Construits sur des plans d'affaires extrêmement ambitieux, BuzzFeed, HuffPost voire Vice Media déchantent, et avec eux leurs investisseurs, décidés à sortir par le haut de ces placements. Ces dernières années, la plupart, dont Vox et New York, ont cherché à se diversifier, dans les podcasts, l'organisation d'événements ou la production vidéo.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par