IREP : les recettes publicitaires reprennent des couleurs au 1er semestre

Les recettes publicitaires des médias ont retrouvé des couleurs au premier semestre avec une petite hausse de 0,3%, selon les résultats publiés lundi par l'Institut de recherches et d'études publicitaires (IREP) qui confirme ainsi ses prévisions pour l'année. "Les recettes publicitaires nettes des médias confirment le redressement du marché publicitaire qui enregistre (…) 5,607 milliards €", indique l'IREP rappelant que ce marché était en baisse de 1,6% un an plus tôt à cette période. La télévision (+2%), la radio (+1,1%) et l'affichage (+4,2%) confirment leur progression du premier trimestre, même si la presse continue à souffrir (-7%) alors que les recettes de la presse gratuite s'effondrent de 15,6% après l'arrêt de la distribution de Metronews, dont seul le site internet subsiste. Dans le détail, les quotidiens nationaux affichent un recul de 5% tandis que les quotidiens régionaux et les magazines perdent respectivement 5,8% et 6,3. La PHR, quant à elle, affiche +0,5%. Côté digital, le l’internet display enregistre une baisse de 0,4% alors que le search progresse de +3% et le mobile (display) gagne +30% sur la période.

Au total les médias historiques (TV, cinéma, radio, presse et publicité extérieure) reculent de 0,4% au premier semestre à 3,480 milliards €. L'IREP confirme sa prévision de croissance des recettes publicitaires de 1% en 2016, après une stabilité en 2015, pour les médias historiques et internet (sauf mobile). Pour l'ensemble du périmètre observé par l'IREP (en y ajoutant internet mobile, courrier publicitaires et imprimés), la croissance devrait être limitée à 0,5%.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par