JCDecaux : CA en hausse, revenus en baisse au premier trimestre

JCDecaux a publié jeudi un chiffre d'affaires ajusté en progression de 1,2% au premier trimestre, à 757,6 millions d'euros, mais ses revenus ont baissé de  1,0% en organique (à taux de change et périmètre constants). Le chiffre d'affaires publicitaire ajusté -c'est-à-dire en intégrant les sociétés sous contrôle conjoint- hors ventes et locations de matériel, et  contrats d'entretien, est en baisse de 0,3% en organique, a calculé le groupe dans un communiqué. Quant au chiffre d'affaires en normes IFRS, il est en hausse de 2,2% à 670,2 millions d'euros. "Notre chiffre d'affaires du premier trimestre 2017 (...), comparé à une très forte performance au premier trimestre de l'année passée, est conforme à notre prévision de début mars", a commenté Jean-Charles Decaux, président du  directoire et codirecteur général de JCDecaux. "La bonne performance du mobilier urbain a été principalement alimentée par la très forte croissance de notre chiffre d'affaires numérique provenant de la numérisation en cours de nos actifs premium dans le monde, dont Londres et New York", a-t-il relevé.  Les revenus ajustés de cette branche sont en hausse de 2,9% à 343 millions  d'euros, la croissance organique atteignant 1,9%. Europe et Amérique latine, à la hausse, font dans ce secteur plus que compenser les reculs constatés dans la zone Asie-Pacifique et en Amérique du Nord.

   "Dans le même temps, notre activité Transport a été négativement impactée par une baisse à deux chiffres de notre chiffre d'affaires en Chine, incluant Hong Kong et Macao, et dans le reste du monde" (régions hors Europe, Amérique du Nord et Asie-Pacifique), et son chiffre d'affaires est en baisse de 3,2 % à 302 millions d'euros (-3,3 % en organique), a relevé M. Decaux.  Quant à l'activité affichages, elle est considérée comme toujours "difficile" tant en Europe que dans le reste du monde et est en baisse de 3,3% en organique (mais en hausse de 9,0% en résultats publiés), à 112 millions d'euros.
   "En ce qui concerne le deuxième trimestre 2017, gardant à l'esprit une faible visibilité et une forte volatilité, nous nous attendons à une légère hausse de notre chiffre d'affaires organique, malgré une récente prudence des annonceurs français en ces périodes d'élections présidentielle et législatives  et d'aucune réelle reprise dans notre activité en Chine pour le moment", a observé Jean-Charles Decaux, cité dans le communiqué du groupe.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par