Made.com se met à la page pour se faire connaître

Pour assurer son développement dans les agglomérations de Lyon et Toulouse, le site de mobilier design et de décoration a misé sur son catalogue entièrement repensé. Une campagne couronnée de succès.

Marion Bellocq
Campaign manager France de Made.com

Huit ans après son lancement, Made.com s’est imposée comme l’une des références du mobilier design et de la décoration. L’enseigne est aujourd’hui présente dans sept pays d’Europe principalement à travers le site made.com et quelques showroom dont un à Paris. « Ces espaces sont nos seules vitrines off line avec nos catalogues, précise Marion Bellocq, Campaign manager France de Made.com. Ils nous permettent de travailler l’image et la notoriété mais aussi d’expliquer ce que nous sommes, tout en développant notre business. »
Très appréciée d’une clientèle urbaine, féminine et CSP +, la marque enregistre une belle croissance et a su se faire un nom avec une notoriété assistée de 18 % (multipliée par deux en un an) en France. Mais elle n’oublie pas que son marché reste très encombré : « Entre les retailers historiques et les designers haut de gamme, nous sommes chahutés, reconnaît Marion Bellocq. Ne disposant pas d’une présence physique hors de Paris, nous avons dès lors un double enjeu de singularité et de rayonnement géographique à relever. »
Pour émerger auprès d’une nouvelle clientèle, elle s’appuie sur une approche disruptive et expérientielle de sa communication, quels que soient les canaux : télévision, affichage, mailing, emailing…. « Parmi eux, le catalogue nous garantit une présence durable au sein des foyers deux fois par an, souligne Marion Bellocq. Pour l’édition Automne Hiver nous avons fait évoluer la forme et le fond en proposant un format de magazine de poche, empruntant les codes du luxe et montrant le produit mais pas que. » Éditée à 100 000 exemplaires, cette nouvelle édition mettait en avant les deux collections - Made Lifestyle et Made Essentials – ainsi que deux tendances – Quiet nordic et California retro – mises en valeur par des photos d’ambiance (reprises en visuels publicitaires). Pour élargir son audience, Made.com a ensuite identifié deux zones prioritaires de diffusion à Lyon et Toulouse. « Étant un pure player, nous connaissons bien nos clients et leur profil, rappelle Marion Bellocq. Nous avons identifié dans nos deux régions cibles les zones dans lesquelles ils étaient surreprésentés. » Avec des résultats impressionnants : + 60 points de croissance de trafic en provenance des deux villes sur made.com dont 70 % de nouveaux visiteurs, et + 10 % de taux de conversion après la campagne… Bien assez pour assurer le succès de l’opération.

L’AVIS DE L'EXPERT
Adèle Albano
Directrice générale de MEDIAPOSTSi le dispositif apporte une nouvelle illustration de la complémentarité entre le digital et le courrier, ses résultats confirment quant à eux l’un des grands enseignements de la dernière édition 2018 de BALmétrie. L’étude souligne la force du courrier dans une stratégie « drive to web » observant que 23,8 % des lecteurs d’un courrier adressé par une marque de VAD se rendent ou expriment leur intention de se rendre sur son site internet. Made.com a observé de son côté que son site avait enregistré une augmentation de 70 % de nouveaux visiteurs. Au-delà du courrier, ce ROI résulte également du bon usage de la base de données de MEDIAPOST, filiale du Groupe La Poste, pour cibler les zones de boîtes aux lettres dont les foyers correspondaient aux critères de l’enseigne.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par