La Marseillaise: prolongation de la période d'observation

Le quotidien régional La Marseillaise, fondé pendant la Résistance et proche des communistes, a obtenu mercredi la prolongation de six mois de la période d'observation qui lui avait été accordée en novembre 2016 lors de son placement en redressement judiciaire, ont annoncé les syndicats. "Nous avons obtenu la prolongation de six mois de la période d'observation, et une audience intermédiaire aura lieu pendant l'été", a déclaré Jean-Marie Dinh, représentant du syndicat SNJ-CGT, à la sortie du tribunal de commerce de Marseille, où a eu lieu une audience à huis clos.  Après avoir été placé en redressement judiciaire en novembre 2016 avec une première période d'observation de six mois, le quotidien a supprimé 27 emplois sur 117 fin avril dans le cadre d'un plan social. Le quotidien ne publie pas ses chiffres de tirage ni de vente -10 000 à 15 000 exemplaires selon une source proche de l'entreprise-, mais ses dirigeants, qui revendiquent leur indépendance des groupes financiers, affirment faire les frais d'une chute de la publicité. Les abonnements, par contre, auraient bondi de 15% suite à la sortie récente d'une nouvelle formule.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par