Mondadori France : organisations syndicales contre un rachat par Reworld Media

Dans un communiqué commun mardi, des organisations syndicales de Mondadori France (Télé Star, Grazia, Pleine Vie, Auto Plus, Science & Vie, le Chasseur français…) ont réagi à une information des Echos du 3 septembre dernier sur le dépôt d’une offre de rachat de la filiale française du groupe italien par Reworld Media ((Marie France, Be, Le Journal de la Maison, Maison&Travaux, Gourmand, Auto Moto, Télé Magazine...). Une perspective de rachat qu’elles jugent « inadmissible », indiquant que « ces dernières années, la reprise de titres de presse magazine par Reworld Media s’est traduite tant par une brutale dégradation de leur qualité éditoriale que par d’énormes dégâts sociaux (…) la quasi-totalité des salariés, toutes catégories confondues, des titres cédés par Lagardère en 2014 y ont perdu leur emploi ». Elles appellent ainsi à ce que « la direction et l’actionnaire doivent faire savoir clairement qu’une cession à Reworld Media est exclue ». Toujours selon le communiqué, lors du comité social et économique (CSE) du 6 septembre, la direction a toutefois indiqué que l’offre de Reworld Media a été adressée « directement » à Fininvest (la holding de la famille Berlusconi qui contrôle Mondadori) et les dirigeants de la filiale française « n’en connaissent pas les détails, d’autant qu’ils n’ont eu, pour leur part, aucun contact avec Reworld Media ». La direction a en outre souligné que l’offre de Reworld Media n’était « pas financée et représenterait surtout une opération de communication » alors que « un ou plusieurs projets de rapprochement avec d’autres acteurs du marché français, présentés comme des alternatives industrielles, seraient en discussion, voire près d’aboutir », révèlent les organisations syndicales de Mondadori France. Une assemblée générale des salariés du groupe en France est annoncée pour le jeudi 13 septembre, à 14h.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par