Numéro 23 veut monter en gamme

Numéro 23, qui fait l'objet d'une enquête parlementaire, a présenté jeudi sa nouvelle grille, plus haut de gamme et davantage axée sur la diversité, les inédits et les productions originales. "Il y a une vraie montée en gamme de Numéro 23, qui a débuté en septembre, mais qui va accélérer en janvier", a assuré la directrice des programmes Nathalie Drouaire lors d'une présentation jeudi à la presse. "Numéro 23 évolue, change" avec comme ambition de "permettre au téléspectateur de comprendre la société française et le monde dans toute sa diversité", a renchéri le patron de la chaîne, Pascal Houzelot.  Numéro 23, qui fête ses 4 ans lundi, s'était engagée lors de son lancement a être la chaîne de la diversité. Le Conseil supérieur de l'audiovisuel, qui lui reprochait notamment de ne pas respecter ses obligations en la matière, avait décidé fin 2015 de suspendre sa fréquence, une décision annulée in fine en mars par le Conseil d'Etat. Le CSA dénonçait également un projet de revente qui intervenait trop tôt après son lancement.  Le dossier a connu un nouveau rebondissement cet été avec la création d'une commission d'enquête parlementaire sur les conditions d'octroi de la fréquence de Numéro 23 et sur sa revente, qui devrait rendre ses travaux la semaine prochaine.Alain Weill, directeur général de SFR Médias qui détient 39% de la chaîne, avait promis à la rentrée une nouvelle formule de Numéro 23 "exemplaire" en matière de diversité.

   En janvier, Numéro 23 diffusera la mini-série "Racines", remake d'une série culte des années 70 sur l'esclavage au casting prestigieux (Forest Whitaker, Laurence Fishburne, Anna Paquin...).   Jamais diffusée en France, cette série est "emblématique de l'ambition de Numéro 23 pour les années à venir, avec plus de fiction, plus de cinéma, et plus de production originale", précise M. Houzelot. La chaîne a également acheté la série produite par Netflix "Orange is the New Black", ainsi que des films récents comme "Black Swan".  Elle diffusera aussi de nouvelles séries documentaires, dont "Ils font la France", produite par la société Capa, qui se propose de raconter la France "par sa diversité à travers des personnages forts".

  

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par