Recettes nettes des médias : -0,9% sur les neuf premiers mois 2018, à 5,7 Mds €

Sur les neuf premiers mois de l’année 2018, les recettes nettes des médias (TV, cinéma, radio, presse, pub extérieure, courrier publicitaire, ISA) affichent un recul de -0,9% vs 2017, à 5,7 milliards €, selon le Baromètre unifié du marche publicitaire (BUMP) de l’IREP, France Pub et Kantar Media qui n’intègre pas les données internet (tableau 1). Sur la même période 2017 vs 2016, les recettes étaient alors à -3,2%, relève le baromètre. La TV profite de son côté d’un beau regain (+2,3%), à 2,24 milliards €, grâce au parrainage (+33,7%) alors que les espaces classiques restent stables, à +0,2%. La radio affiche pour sa part une progression de +1,3%, à 373 millions €, alors que la publicité extérieure enregistre +0,8%. Dans le détail, l’activité « digital » croit de +12,4%, tout comme le shopping (+4,9%), le outdoor (+4,6%) et le transport (+7,4%). Le mobilier urbain, quant à lui, accuse un recul de 7,4%. Si le cinéma est lui aussi en repli sur les trois premiers trimestres de 2018 (-4,6%), la presse elle aussi, au global, est à -6,4% avec 1,17 milliard €. La presse magazine affiche le plus fort recul (-10,8%) devant la PQN (-6,2%), la PQR (-3,7%) et la presse gratuite (-3,4%). Les imprimés sans adresse (ISA) stabilisent ses recettes (-0,5%) tandis que le courrier publicitaire est en baisse de -3,8%. A l’horizon de l’année 2018, le BUMP table sur une évolution « étale ou proche de zéro ».

Distribution, Automobile et Tourisme-Restauration sur le podium

Côté sectoriel (tableau 2), la baromètre relève une fois encore que le secteur de la distribution reste la première source de revenus du marché (16% des investissements), stable. Il devance l’automobile (10%, +7,8%), le tourisme-restauration (+8,9%, l’alimentation (-1,1%) et la banque-assurance (+8%), représentant chacun 8% des revenus. Pour 2018, le marché global de la communication pourrait croitre de +2,5%, avance le BUMP. Un marché notamment boosté par les médias numériques (+15,1%), et plus particulièrement celui des médias propriétaires* qui a progressé de +20%.

* : budgets supportés par les directions de la communication pour la création de sites, applis, l’exploitation, l’analyse et l’exploitation de bases de données, ainsi que la création de contenus et l’animation des réseaux sociaux.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par