Les régies pubs à l’horizon 2020 selon Xerfi-Precepta

Xerfi-Precepta vient de publier une étude sur le marché des régies publicitaires à l’horizon 2020. Selon elle, notamment, leur chiffre d’affaires a progressé de +0,5% en 2016 alors que les prix de vente d’espaces publicitaires ont accusé un recul de 1,2% sur la période. Dans ce contexte, les médias traditionnels « ne parviennent pas à enrayer la fuite de leur clientèle historique vers les supports numériques », selon l’étude, en hausse de 7,4% en 2016 à près de 26% des recettes publicitaires. Pour elle, « la reprise (…) n’est pas pour cette année et n’interviendra au mieux qu’en 2018 ». Ainsi, l’activité des régies du panel étudié progressera-elle « d’environ 1% par an d’ici 2020 », d’après les prévisions de Xerfi-Precepta. Sans surprise, l’enquête pointe des recettes publicitaires générées sur internet qui augmenteront de 5% par an entre 2017 et 2020, pour dépasser 4 milliards d’euros. « Pas moins de 750 millions d’euros supplémentaires seront injectés par les entreprises dans l’e-publicité sur la période », souligne-t-elle. Si l’étude souligne le poids croissant des Gafa sur le marché publicitaire, elle constate également l’évolution des régies vers l’accompagnement personnalisé de leurs clients. Une stratégie qui « n’est pas sans risque », relève-t-elle. « Car en internalisant toujours plus d’activités, les régies brouillent les frontières entre les différents métiers de la filière publicitaire, se mettant ainsi en concurrence frontale avec des acteurs mieux armés qu’elles pour tirer leur épingle du jeu ».

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par