La rentrée « offensive » de TF1

tf1
(© Thierry Wojciak/CBNews)

Dans un entretien accordé à l’AFP, Fabrice Bailly, directeur des programmes et des acquisitions du groupe TF1, a détaillé la rentrée de la Une pour cette saison 2019-2020. "C'est une des rentrées les plus offensives que nous faisons depuis des années, et ce dans toutes les catégories de programmes", a-t-il assuré. Surfant sur le succès d'"Infidèle", "Jacqueline Sauvage : c'était lui ou moi", ou des "Bracelets rouges", "nous allons poursuivre notre politique de création en fiction française en la renforçant cette année en volume, avec pas moins de 15 nouveautés cette année", fait-il valoir. Il s'agira notamment de téléfilms en écho à des faits de société, après le succès de "Catherine Sauvage", dont deux basés sur des faits réels : "Itinéraire d'une maman braqueuse" et "Le premier oublié" avec Matt Pokora et Muriel Robin. TF1 diffusera aussi "Colombine", sa première fiction incarnée par Corinne Masiero, la vedette de "Capitaine Marleau" sur France 3, et "Le temps est assassin", mini-série adaptée d'un best-seller de Michel Bussi. Mais le clou de cette offensive dans la fiction sera sans nul doute "Le bazar de la charité", une mini-série en huit épisode qui fait figure de mégaproduction, à l'aune des séries françaises, avec plus de 17 millions d'euros de budget. Une fiction historique, qui revient sur un incendie tragique dans le Paris de la fin du 19ème siècle, et au casting prestigieux. "C'est la fiction la plus importante en matière de télévision gratuite depuis de nombreuses années, et c'est un vrai pari pour nous", qui pourrait ouvrir la voie à un renouveau des fictions historiques à la française, souligne M. Bailly. Pour l'occasion, TF1 a d'ailleurs noué un partenariat inédit avec Netflix.

Côté fictions étrangères, TF1, portée par le succès de "Good Doctor", proposera une autre fiction médicale, "New Amsterdam", l'un des programmes phares de NBC l'an dernier, et plusieurs thrillers inédits. Côté divertissement, le groupe mise toujours sur ses locomotives, comme "Danse Avec les Stars", qui fête ses 10 ans cette année, ou The Voice, et prépare le lancement de "The masked singer", un format (concept d'émission, ndlr) sud-coréen qui a cartonné dans de nombreux pays, notamment aux Etats-Unis et en Allemagne. "C'est le plus gros format d'émission en divertissement depuis 10 ans et The Voice", assure M. Bailly. Un programme dans lequel un jury d'"enquêteurs" doit deviner qui se cache derrière des chanteurs vêtus de costumes loufoques. Ce divertissement devrait faire beaucoup réagir sur les réseaux sociaux, tout en collant à l'objectif de TF1 qui veut proposer des programmes capables de rassembler "toutes les générations". "Ce sera, sans contestation, l'un des plus grands événements de la saison à la fois sur TF1 et globalement à la télévision", assure le responsable. On retrouvera Camille Combal, l'animateur qui monte chez TF1, comme présentateur de ce show attendu "cet hiver". "Nous allons enregistrer les émissions en septembre, avec la plus grande confidentialité, puisque tout l'enjeu est de découvrir qui se cache derrière les costumes", dit Fabrice Bailly.

A l’heure de la Coupe du monde de rugby

tf1

Enfin, le groupe mise de nouveau sur le sport : après deux années dominées par les Mondiaux de football masculin puis féminin, TF1 se mettra cet automne à l'heure de la Coupe du Monde de Rugby au Japon (du 20 septembre au 2 novembre). D'autant que contrairement à l'édition 2015, où Canal+ codiffusait la compétition, le groupe sera cette fois l'unique diffuseur en France, avec les matchs de l'Equipe de France et les grosses affiches sur TF1 (les autres rencontres passeront sur sa petite sœur TMC). Une conférence de presse a ainsi détaillé jeudi le dispositif pour la diffusion « pour la première fois » des 48 matches, souligne François Pélissier, patron des Sports de TF1. Si le décalage horaire pouvait apparaitre comme un obstacle à de bonnes audiences, chez TF1 on rappelle que la Coupe du Monde de 2011 en Nouvelle Zélande avait réuni un dimanche, à 10h du matin, 18,7 millions de téléspectateurs dans l’Hexagone pour la finale entre les Blacks et l’équipe de France. "La plupart des matchs seront diffusés le matin, le weekend, donc à des heures où la plupart des Français savent se rendre disponibles, et on est convaincus que cet événement va être un grand succès d'audience et un grand succès tout court", a assuré M. Pélissier.

Dans les faits, les Bleus et les grandes affiches auront les honneurs de TF1 tandis que les autres rencontres seront visibles sur TMC, chaine habituée aux joutes sportives pour le compte du groupe TF1. Côté éditorial, quatre duos de commentateurs ont été constitués, dont Christian Jeanpierre-Dimitri Yachvili , avec Christian Califano au bord du terrain lors des matchs du XV de France, mais aussi François Trillo-Benjamin Kayzer, Nicolas Delage-Olivier Magne… Denis Brongniart présentera pour sa part le  "Mag de la Coupe du Monde de rugby", un rendez-vous « dans la bonne humeur et la convivialité », a-t-il précisé. Il sera, en plateau, notamment entouré d’experts (Clémentine Sarla, les ex internationaux Vincent Clerc et Yannick Nyanga ainsi que de l’entraineur Patrice Collazo). Pour se mettre en jambe, TF1 diffusera ce vendredi à 21h l'ultime match de préparation des Bleus, contre l'Italie. Une rencontre rachetée au groupe France Télévision, a indiqué à CB News François Pélissier, en marge de la conférence de presse. La liste des 31 joueurs français retenus pour la compétition sera quant à elle dévoilée en direct le lundi 2 septembre dans "20H le mag".

tf1

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par