Retour aux bénéfices au premier trimestre pour le groupe TF1

Le groupe TF1 a publié jeudi un bénéfice net de 27,7 millions d'euros au premier trimestre, après une perte de 13,1 millions sur la même période un an plus tôt. Ce résultat net bénéficie aussi de la cession de la participation de TF1 dans le groupe de production AB à Mediawan. Cette opération représente une quote-part de 7 millions d'euros dans les comptes du premier trimestre. Le chiffre d'affaires est en progression de 3,5% à 498,9 millions d'euros sur les trois premiers mois de l'année alors que les recettes publicitaires affichent une hausse de 2,5% et de 2% pour les seules chaînes gratuites. Les recettes de la chaîne amiral TF1 sont en "légère baisse", mais celle-ci "est compensée par les chaînes de la TNT", a détaillé le directeur financier Philippe Denery.

Le groupe a aussi profité au cours de cette période d'une progression du parrainage, à la faveur d'un assouplissement de la réglementation et d'une progression du chiffre d'affaires de la publicité numérique.  TF1 a vu le chiffre d'affaires de ses autres activités, qu'il s'efforce de développer, gagner 6,4%, grâce au cinéma et la musique. Le groupe affiche un résultat opérationnel courant de 36,3 millions d'euros, en hausse de 21,5 millions, grâce à sa stratégie d'économies de coûts, dont 7 millions sur la période, au titre du plan "Recover". Il reste prudent pour le deuxième trimestre en raison d'une "faible visibilité" et d'une période marquée par les élections (présidentielle et législatives). TF1 a confirmé son objectif de stabiliser sa part de marché publicitaire cette année et à moyen terme. Il avait précédemment annoncé vouloir réaliser de 25 à 30 millions d'euros d'économies récurrentes dans le cadre du plan Recover. Sur 2017-19, il s'efforcera de maîtriser ses coûts de programmes et d'améliorer sa rentabilité avec un objectif de taux de marge opérationnelle  courante à deux chiffres en 2019 et une croissance des activités hors publicité pour parvenir à un tiers du chiffre d'affaires consolidé en 2019.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par