Reuters France en grève 24 heures

reuters

La rédaction française de l’agence de presse Reuters observera, pour la première fois depuis 15 ans, une grève de 24 heures à partir de mercredi minuit, pour protester contre les 25 suppressions de postes annoncées par la direction, selon un texte diffusé mercredi sur le site de l’agence. "Les membres de la rédaction de l’agence Reuters en France se sont réunis en assemblée générale mardi 5 mars et ont décidé massivement de faire grève à compter de mercredi soir à minuit pour 24 heures", indique ce texte rédigé par la rédaction du Service France. "Les grévistes entendent ainsi signifier collectivement leur rejet de la suppression de 25 postes au sein des services de l’agence, qui aura pour principal effet de diminuer de plus de moitié le service texte en langue française", poursuit-il. Ils ont notamment fait savoir à leur direction qu’ils "contestaient les raisons économiques mises en avant par la direction pour justifier ces départs, ainsi que la pertinence et l’efficacité de la réorganisation qui leur a été proposée". La direction a présenté mercredi dernier son projet de suppressions de postes aux organisations syndicales, qui porte sur environ le tiers des effectifs français et s’inscrit dans une vaste réorganisation de l’agence de presse au niveau mondial. L’agence veut notamment réduire la voilure dans ses services bilingues en Europe et recourir à la traduction automatique pour compenser, et également s’appuyer sur son site polonais de Gdynia, où a déjà été délocalisé le service internet qui met en ligne les dépêches en langue française, selon le document. (avec AFP)

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par