Le Sénat interroge en ligne sur l'avenir de l'outre-mer dans l'audiovisuel public

La Délégation sénatoriale aux outre-mer a ouvert jeudi une consultation en ligne dans le cadre d'une étude sur la place des outre-mer dans l'audiovisuel public, lancée après l'annonce par le gouvernement de la fin d'ici à 2020 de la diffusion hertzienne de la chaîne France Ô sur la TNT. Le questionnaire, accessible sur internet est ouvert à tous, précisent dans un communiqué les rapporteurs de l'étude, Maurice Antiste (PS - Martinique) et Jocelyne Guidez (centriste - Essonne).  "Que vous soyez ultramarin ou non, que vous viviez outre-mer ou dans l'hexagone, ou même à l'étranger, quel que soit votre âge, votre avis nous intéresse ! Quels sont vos usages de l'audiovisuel public et de l'offre existante ? Qu'attendez-vous pour les outre-mer sur les chaînes publiques ?", interrogent-ils. La Délégation sénatoriale aux outre-mer a décidé à l'automne de mener une étude sur la question de "la représentation et de la visibilité des outre-mer dans l'audiovisuel public national". Elle auditionnera le 17 janvier le ministre de la Culture, Franck Riester. Le groupe France Télévisions a indiqué mercredi qu'il prévoyait de lancer de nouvelles offres numériques destinées aux enfants et aux outre-mer en septembre 2019, dans la perspective de l'arrêt de la diffusion sur la TNT de France 4 et de France Ô en 2020. L'audience de France O était de 0,5% début 2018.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par