Technicolor répond aux rumeurs de cession

Le groupe français de services et de technologies pour les médias numériques Technicolor, en difficultés financières, a annoncé lundi que des discussions étaient "à un stade préliminaire", après des informations de presse faisant état de la vente totale ou partielle de la société. Vendredi, l'agence de presse Reuters a indiqué que Technicolor envisageait "plusieurs options dont une mise en vente totale ou partielle", citant des sources proches du dossier. Selon l'agence, le groupe pourrait se séparer de son activité en difficulté Maison connectée, spécialisée dans la production de décodeurs et box. "Technicolor passe en revue et évalue régulièrement les options stratégiques envisageables pour ses activités, que ce soit sous forme d'acquisitions, de rapprochements ou de cessions, à la poursuite de l'intérêt social et de celui des parties prenantes de la société", a expliqué le groupe dans un communiqué. "Ceci peut passer par des discussions avec des concurrents ou avec des investisseurs financiers", a-t-il fait valoir, ajoutant que ces dernières "sont à un stade préliminaire", sans divulguer davantage de détails sur la nature de ces discussions ou sur les éventuels partenaires. Au premier semestre, le groupe, engagé dans un processus de désendettement, avait creusé sa perte de 43%, à 152 millions d'euros, et sa trésorerie s'était dégradée. Technicolor a annoncé en mars la cession de son activité Licences de brevets à InterDigital, avec lequel il a conclu un accord d'acquisition définitif, pour améliorer sa situation financière. Il s'est ainsi recentré sur ses deux activités restantes, moins aléatoires : Entertainment Services, des services de production pour le cinéma et la fabrication de DVD, ainsi que Maison connectée. Depuis le début de l'année, les ventes totales de cette dernière sont inférieures à celles de l'année dernière, en grande partie en raison de la faiblesse de la vidéo en Amérique du Nord, avait expliqué le groupe fin octobre, lors de la publication de ses résultats trimestriels. "Aucune décision stratégique ou engagement n'a été pris", a encore dit le groupe dans son communiqué, ajoutant que "Technicolor ne commentera pas plus avant les rumeurs de marché".

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par