TF1 mise sur l’audace et le prestige pour ses fictions

Insoupçonnable

TF1 entend poursuivre "une politique de plus en plus ambitieuse" en matière de fiction, misant sur "l'audace" et "le prestige", selon Fabrice Bailly, directeur des programmes et des acquisitions du groupe, qui présentait les nouveautés de la chaîne. Une "bonne série" pour TF1 doit comprendre "un certain nombre d'ingrédients : un héros à forte personnalité, très ancré dans l'air du temps et la société d'aujourd'hui, campé par un comédien ou une comédienne ultra-charismatique, sans oublier toujours une bonne dose d'humour et de second degré", a précisé le dirigeant. Pour Fabrice Bailly, la collection automne-hiver de fictions françaises s'aligne sur cette recette-maison, à commencer par la série "Balthazar" qui "pose un regard un peu amusé sur la société". Ce polar de six épisodes, encore en tournage, est produit par Beaubourg Stories ("Profilages"), avec Tomer Sisley ("Les Innocents") et Hélène de Fougerolles ("Le secret d'Elise").   "Insoupçonnable", remake des deux premières saisons du thriller britannique "The Fall", attendu le 13 septembre, "est une des séries les plus subversives" de la télévision française, estime-t-il, "archétype de ce que nous voulons faire". TF1 va d'ailleurs poursuivre l'expérience du remake avec "Infidèle", un thriller psychologique basé sur "Doctor Foster" de la BBC, avec Claire Keim et Jonathan Zaccaï, en tournage à Biarritz depuis début juin.

Le responsable du groupe a également annoncé quelques projets dont les tournages débuteront prochainement comme "Le Bazar de la charité", série en costumes dont TF1, qui la coproduit avec Quad TV, attend beaucoup. Cette série "romanesque" en huit épisodes suit le destin de trois femmes à Paris au début du XXème siècle inspirée d'un faits divers réel et mise sur un casting "cinq étoiles", souligne Fabrice Bailly, citant Audrey Fleurot, Julie de Bona, Camille Lou, Josiane Balasko, Stéphane Freiss ou Stéphane Guillon. Ce dernier a été "invité" dans la 2ème saison de "Munch", comme l'artiste Joey Starr. Le tournage de "Le temps est assassin", adapté "d'un des romans les plus vendus" de Michel Bussi, avec Mathilde Seigner, débutera le 3 septembre en Corse. TF1 investit environ 150 millions d'euros par an dans la fiction française (séries, feuilleton, téléfilms), a-t-il indiqué. Après le lancement en 2017 de son feuilleton quotidien "Demain nous appartient" (DNA), le dirigeant juge le bilan "au-delà des espérances". Cette fiction a réuni 3,4 millions de téléspectateurs en moyenne. "On n'avait pas eu de tels scores depuis 2012". "La vérité sur l'affaire Harry Quebert" de Jean-Jacques Annaud avec Patrick Dempsey, présentée à Canneseries en avril, est annoncée pour l'automne-hiver. La chaîne a acquis "La Guerre des Mondes", adaptation du chef-d’œuvre de HG Wells et mini-série avec Robert Carlyle ("The Full Monty") et Rupert Graves ("Sherlock") qui sera diffusée en fin d'année sur la BBC. TF1 continue ses courses chez les grands networks américains en acquérant chez ABC "Grey's Anatomy: Station 19", spin-off de "Grey's anatomy" et "Good Doctor" qui commence mardi. Enfin, pour la saison printemps-été, la chaîne annonce le remake de la série des années 80 "Magnum" (CBS) et "New Amsterdam ", série médicale de NBC dans la lignée d'"Urgences" et de "Grey's anatomy". 

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par