Unique Héritage Media va racheter Disney Hachette Presse

Unique Heritage Media

Le groupe de presse jeunesse Unique Héritage Media (Fleurus, Papoum, Abricot, Je lis déjà ou Le monde des Ados) a annoncé vendredi être entré en négociations exclusives pour le rachat de Disney Hachette Presse (Journal de Mickey", Picsou Magazine, Mickey Junior, Disney Princesses…), filiale de The Walt Disney Company (51%) et Lagardère (49%). Si le montant de la transaction n’est pas pour l’heure connu, elle permettrait à UHM de « doubler de taille » et de revendiquer « près de 550 000 d’abonnés », assure un communiqué, pour ce groupe fondé en 2014 par Emmanuel Mounier, qui en 5 ans a multiplié « par 10 son chiffre d’affaires ». Une grosse prise, donc, puisqu’aujourd’hui Disney Hachette Presse écoule 12 millions d’exemplaires de ses titres par an, via ses marques et licences. Pour UHM, l’ambition affichée est de combiner son savoir-faire « edutainment » avec l’« entertainment » de Disney Hachette Presse. En effet, Unique Héritage Media est non seulement éditeur de presse, mais propose également des livres augmentés, des applications et autres sites internet, tous destinés à la cible Famille et Jeunesse, avec un même mantra : « apprendre en s’amusant ». Un groupe qui ne souhaite pas en rester-là. Il envisage de se développer plus avant à l’international, via les Licences et l’Animation.

De son côté, le groupe Lagardère poursuit ainsi au galop sa volonté de recentrage sur les activités d'édition et de distribution dans les lieux de voyage (aéroports, gares, etc.), même s’il étend conserver quelques pépites (Europe 1, le Journal du Dimanche et Paris Match). Pour ce faire, il a déjà cédé le gros de ses activités dans la presse et les médias, avec en opération-phare, la vente de ses magazines (Elle, Version Femina, Art & Décoration, Télé 7 Jours, France Dimanche, Ici Paris et Public), et ses radios en Europe centrale et orientale à l’homme d’affaires tchèque Daniel Kretinsky. Dans la foulée, il a procédé à la cession des sites internet Doctissimo, Boursier.com ou encore BilletReduc ainsi que de sa participation dans le groupe Marie Claire (42%). Il est même tout prêt de céder au groupe M6 ses chaines enfants et musicales Gulli, TiJi, Canal J et MCM. Quant à la vente de Lagardère Studios, sa filiale de production cinématographique et audiovisuelle, elle devrait intervenir d’ici la fin de l’année, tandis qu’Arnaud Lagardère s’est dit prêt en cas d’une « offre dithyrambique », à vendre ses radios Virgin Radio et RFM.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par