Vincent Bolloré, au nom du fils…

Vincent Bolloré, le patron de Vivendi, a déclaré jeudi que son fils Yannick était appelé à occuper à terme de plus grandes responsabilités au sein du groupe de médias et contenus. "Il a vocation à exercer des responsabilités croissantes dans Vivendi", a-t-il ainsi indiqué l'industriel au cours de l'assemblée générale du groupe Bolloré sans donner cependant de calendrier, selon deux sources présentes. Yannick Bolloré, âgé de 36 ans, est actuellement président-directeur général du groupe Havas en cours de rapprochement avec Vivendi, et également membre du conseil de surveillance de Vivendi. Vincent Bolloré a aussi confirmé que le projet d'une entrée en Bourse partielle de la filiale Universal Music Group (UMG) était à l'examen. "La tentation existe, on l'étudie, pour montrer la valeur d'Universal et des actifs de Vivendi. On verra bien le moment venu, on choisira le moment le plus opportun", a-t-il déclaré. Vivendi considère que sa capitalisation est sous-évaluée par rapport à la valeur de ses actifs et voit en cette opération une façon de redresser la valorisation du groupe dans son ensemble, tout en dégageant des liquidités. Le responsable avait indiqué en avril, à l'occasion de l'assemblée générale de Vivendi que certaines banques avaient valorisé Universal jusqu'à 20 milliards d'euros. Le groupe a décliné une offre de rachat de 13,5 milliards en 2015, avait-t-il révélé par ailleurs. (avec l'AFP)

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par