Vivendi: bénéfice net en recul de 88,3% au premier trimestre

Alors qu'il s'apprête à racheter Havas, Vivendi a vu son bénéfice net chuter de 88,3% au premier trimestre, à 101 millions d'euros, du fait d'une base de comparaison défavorable, après des gains exceptionnels un an plus tôt, et a confirmé ses objectifs annuels. En excluant ces éléments exceptionnels, le groupe affiche au contraire un bénéfice net en forte hausse de 57,2% à 155 millions d'euros, tandis que le chiffre d'affaires a progressé de 6,9% (+3,4% à périmètre et taux de change constants), à 2,66 milliards d'euros, selon un communiqué.  Dans le détail, Canal+ "poursuit l'accélération de son développement à l'international, en particulier en Afrique", tandis que "le plan de transformation des activités de télévision payante en France mis en place en 2016 commence à porter ses fruits", commente le groupe. "Les premiers effets positifs des nouvelles offres ont été observés en mars 2017", alors que "pour la première fois depuis de nombreux trimestres, le nombre de nouveaux abonnements aux chaînes payantes a compensé celui des désabonnements", est-il indiqué. Le chiffre d'affaires de Canal+ recule de 3,8% sur la période, à 1,28 milliard d'euros. Le chiffre d'affaires de sa filiale de musique enregistrée Universal Music Group (UMG) avance pour sa part de 14,8% à 1,28 milliards d'euros. L'éditeur de jeux vidéo Gameloft apporte une contribution au chiffre d'affaires de 68 millions d'euros au premier trimestre, "deuxième meilleur trimestre de son histoire". Vivendi a également confirmé ses objectifs pour l'exercice en cours, avec notamment une augmentation de plus de 5% du chiffre d'affaires ainsi qu'un résultat opérationnel ajusté (EBITA) en progression de l'ordre de 25% "grâce aux mesures prises en 2016".

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par