La Voix du Nord redéfinit son projet

La Voix du Nord

La Voix du Nord (Groupe Rossel) annonce avoir franchi une nouvelle étape dans la redéfinition de « sa raison d’être » et explique vouloir entreprendre « une nouvelle histoire ». Le 17 mai dernier, son projet d’entreprise « Demain La Voix », entamé il y a deux ans, a évolué au cours d’une convention rassemblant l’ensemble des salariés. La Voix du Nord a défini sa nouvelle raison d’être dans un manifeste intitulé « Ensemble, écrire la nouvelle histoire du Nord », rédigé de façon collaborative et qui pose les bases du média régional : « être un acteur utile à la société, engagé, prenant sa part aux défis que la région doit relever ». Gabriel d’Harcourt, directeur général délégué du titre, raconte : « 75 ans après sa création, dans une société en profonde transformation, nous avons pensé que le temps était venu de se rappeler notre raison d’être, de redéfinir nos missions et de donner un nouveau sens à notre engagement au service du territoire et des habitants ».

La Voix du Nord a dégagé trois piliers d’engagement prioritaires : faire émerger des solutions (journalisme d’impact), mobiliser et entraîner les acteurs de la région (initiatives commerciales porteuses de sens) et montrer l’exemple (plan d’action volontariste en interne). Cette étape du projet d’entreprise est complémentaire des actions de transformation menées depuis deux ans (réorganisation des équipes, accélération digitale, et adaptation des modes de fonctionnement). La Voix du Nord a également annoncé l’organisation de 75 réunions d’information d’ici fin 2019 à travers le Nord et le Pas-de-Calais. Le média régional a aussi dévoilé sa plateforme participative « Nouvelles Voix », qui a pour objectif de mobiliser et consulter son audience sur des enjeux de société. Première consultation en septembre prochain, sur la lutte contre le harcèlement scolaire.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par