Parole du Président de la République : LR et Les Insoumis en appellent au CSA

Les Républicains (LR) ont interpellé lundi le Conseil supérieur de l'audiovisuel au sujet des "one man show successifs" d'Emmanuel Macron dans le cadre du grand débat, en demandant à l'instance régulatrice de "veiller scrupuleusement" à ce que "l'équilibre des temps de parole soit respecté", a ainsi déclaré l'un des porte-parole du parti Gilles Platret, lors d'un point-presse. "Le monopole de la parole présidentielle, en tout cas en direct, sur un grand nombre de médias en information en continu -non pas que les médias soient en cause- nous interroge, et nous nous permettons de formuler vis-à-vis du CSA des interrogations sur le respect de l'équilibre de la parole publique", ajoute-t-il.  Le député La France insoumise Michel Larive a également écrit au CSA pour demander "la prise en compte du temps de parole du président de la République, lors des réunions avec les maires, relatif au grand débat".  "Les longues prises de parole du chef de l'Etat, retransmises en direct et souvent en intégralité, sans retour plateau, par les chaînes d'information en continu, lui ont permis de faire la promotion des propositions programmatiques de La République en Marche et ce, à quatre mois des élections européennes de 2019", écrit M. Larive dans ce courrier dont l'AFP a eu connaissance.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par