Apple lance ses podcasts natifs

audio podcast

Apple va lancer ses premiers podcasts originaux, notamment un bulletin d'information quotidien, une petite révolution pour le groupe de Cupertino qui ne jouait jusqu'ici qu'un rôle passif dans l'univers du podcast avec sa plateforme Apple Podcast. Le nouveau programme s'intitule Apple News Today et s'appuie sur l'application Apple News, qui propose des articles de journaux, magazines et sites d'information, a indiqué Apple dans un communiqué publié mercredi. Chaque bulletin reprendra les principales informations du jour telles que traitées dans les articles mis en ligne sur l'application, le tout présenté par deux journalistes d'Apple News. La première édition, mise en ligne mercredi, dure neuf minutes, et la longueur moyenne devrait être comprise entre 7 et 8 minutes, a indiqué le groupe à l'AFP. Apple News Today, qui mettra en ligne un podcast quotidien cinq jours par semaine aux environs de 7H00 (11H00 GMT) heure de New York, sera accessible gratuitement, tout comme l'application l'est pour les utilisateurs d'iPhones. La marque à la pomme a également lancé Apple News+ Audio Stories, des podcasts qui seront chacun consacrés à un article de fond publié sur Apple News+, la version payante d'Apple News (9,99 dollars par mois). Chaque épisode, d'une durée généralement comprise entre 15 et 45 minutes, fera intervenir des acteurs professionnels pour adapter la narration au format audio. Apple prévoit d'en proposer environ 20 par semaine. Selon le groupe, Apple News, qui est disponible aux Etats-Unis, au Royaume-Uni, au Canada et en Australie, compte plus de 125 millions d'utilisateurs actifs mensuels. Ces programmes audio, qui sont entièrement produits par Apple sans partenaire extérieur, sont un premier pas dans la fabrication de contenu original sous forme de podcast pour le géant informatique. Si Apple était déjà incontournable dans le monde du podcast, il le devait à sa plateforme Apple podcast, première destination mondiale pour les amateurs de ce format avant que Spotify ne passe en tête cette année.    Mais le groupe n'avait jusqu'ici pas cherché à monétiser le trafic de sa plateforme ou à proposer du contenu original.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par