RFI Afrique contrainte d’arrêter son fil WhatsApp

RFI Whatsapp

En avril dernier, RFI Afrique (France Médias Monde) avait lancé son fil d’information dédié à l’actualité africaine sur Whatsapp (Facebook). L’objectif : diffuser chaque matin et chaque soir, 7 jours sur 7, des liens vers des articles, reportages, chroniques et émissions. Selon les chiffres de la station, 35 000 personnes - en majorité sur le continent africain - s’étaient abonnées sur sa chaîne Whatsapp. « Ce qui s’est créé, c’est un lien direct, quasi intime, entre des mobinautes africains et la “radio mondiale”. Y compris dans des zones reculées où la connexion ne permet pas toujours d’ouvrir une page web », indique Radio France Internationale.

Mais le média est contraint d’arrêter l’exploitation de ce support. « À compter du 7 décembre, en raison d’une modification des conditions d’utilisation de WhatsApp, nous ne pourrons plus diffuser nos informations sur le réseau social », indique RFI. Selon la station, Facebook - maison-mère de Whatsapp - souhaite que sa messagerie serve à échanger entre personnes ou groupes de personnes (un groupe ne peut dépasser 256 membres), et non à diffuser plus largement des contenus. Facebook veut ainsi lutter contre les fake news « sur une messagerie où elles pullulent ».

« Nos abonnés ne verront plus d’informations vérifiées entre deux conversations. Cela nous désole », regrette RFI. « Nous réfléchissons au meilleur moyen de poursuivre la conversation engagée avec nos abonnés et avons décidé de nous donner le temps de la réflexion, forts des leçons apprises avec RFI Afrique sur WhatsApp ».

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par