Virgin Radio n'est pas à vendre

Le président de Lagardère Active, Denis Olivennes, assure n'avoir jamais reçu d'"offre ferme" de la part du groupe NRJ  pour le rachat de Virgin Radio, réaffirmant au passage que sa filiale "n'est  pas à vendre", dans une interview au Figaro à paraître jeudi. "Je n'ai pas reçu d'offre ferme mais un courrier au conditionnel. C'était  donc plutôt une opération de communication. Virgin Radio n'est pas à vendre",  déclare M. Olivennes.

 Début décembre 2012, Lagardère Active avait confirmé avoir reçu de NRJ une  offre de rachat portant sur 20% du capital de la radio musicale, tout en  précisant que la station n'était pas à vendre.  Dans les derniers jours de l'année, Les Echos avait fait état d'une  proposition de rachat de la totalité du capital de Virgin Radio, valable  jusqu'à la fin mars selon le quotidien économique. Selon le patron du pôle audiovisuel du groupe Lagardère, la notoriété de  Virgin Radio "est aujourd'hui celle qu'avait Europe 2 quand nous avons changé  son nom". "Nous croyons possible de relancer la station sur un positionnement  pop music bien distinct, ce que nous sommes en train de faire", a-t-il  ajouté.

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par