La marque France crée l'adhésion

W&Cie et l’institut de sondage Viavoice communiquent les résultats de la quatrième édition de leur Observatoire de la marque France. Vu le contexte, l’étude2013 a intégré une dimension sociologique, afin de rechercher les racines du « mal économique français ». Globalement les chiffres ne sont pas gais. 70% des français pensent que leur pays est en dépression collective et 80% des personnes interrogées considèrent que « le système social français» sera remis en cause à l’avenir.

Pour autant, les français proposent deux pistes thérapeutiques pour enrayer ce « corps social » malade. La première tient dans une mobilisation autour d’identifiants fédérateurs. A ce titre, l’idée d’une « marque France » suscite l’engouement : 92% sont favorables à sa création. Une marque qui doit rassembler et porter la compétitivité comme les atouts dela France sur son territoire, mais aussi au-delà de ses frontières. Sans se limiter à un « made in » anachronique ou à la glorification d’un art de vivre attendu, celle-ci doit être conquérante et incarner les secteurs d’avenir et les nouveaux projets. La seconde thérapie consisterait à un attachement à de grandes valeurs : la « valeur travail » (44%), la « justice sociale » (34%), « le respect des gens » (30%). A titre personnel cependant, les Français citent une hiérarchie différente avec en tête « la famille » (29%), devant la « valeur travail » (24%), qui n’arrive plus qu’en 6e position.

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par