La communication des Collectives mal perçue mais bien reçue

Le pôle Enquêtes & Opinion de Mediaprism (filiale de Mediapost Communication / Groupe La Poste) vient de mener une étude sur la communication des collectives et interprofessions Globalement, les collectives demeurent un émetteur mal identifié.

Plus de 40% des campagnes testées ne sont pas identifiées comme émanant de collectives.Ces campagnes obtiennent pourtant  de très bons résultats : une moyenne de 70% des répondants déclare les apprécier, elles sont faciles à comprendre pour 76% d’entre eux, informatives pour 66% et donnent envie d’en savoir plus pour 58%. Les produits alimentaires partent avec un avantage structurel sur les autres collectives et interprofessions. Le caractère informatif des campagnes est sollicité de façon très claire : une campagne qui plaît est quasiment toujours une campagne qui informe. Enfin, les secteurs sont inégaux face à la communication. Les vins reçoivent le plus d’agrément que la moyenne. Les fromages sont plus nettement axés sur l’information et donnent davantage envie d’acheter que d’autres secteurs. La viande peine à faire rêver mais parvient à informer et à faire réfléchir. Le secteur habitat est quant à lui en échec sur la plupart des critères testés. Le secteur « société » fait surtout réfléchir mais peine à donner envie d’acheter.

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par