Marché pub d'avril : léger mieux

S’ils sont loin d’être enthousiastes, les indicateurs avancés d’avril derniers, communiqués par Kantar Media Ad Intelligence, parlent néanmoins d’évolutions moins en retrait que sur les mois précédents. Trois médias enregistrent une évolution positive de leurs recettes brutes. Ainsi, la radio enregistre +10,6% de recettes brutes du fait d’une hausse manifeste enregistrée sur les stations musicales (+16,8%), lesquelles contribuent pour 60% à la croissance du média en avril.

Les stations généralistes ne sont pas en reste mais progressent plus modestement en valeur à +5,7%. En volume, seules les stations musicales évoluent à la hausse (+21,2%) et enrichissent leur portefeuille d’annonceurs (+46,7%). Sur le cumul annuel, la radio enregistre +5% de recettes brutes. En télévision, l’activité publicitaire augmente en valeur et s’applique sur l’ensemble des segments avec toutefois une progression deux fois plus rapide sur les chaînes de la TNT (+11,2%) versus les chaînes historiques (+5,1%). En volume, la tendance se vérifie puisque 95% de la durée publicitaire gagnée provient de l’univers TNT et notamment par les 6 dernières chaînes disponibles. Néanmoins, les chaînes historiques allongent leur durée publicitaire de +6,3% et continuent de recruter de nouveaux annonceurs (+12 intervenants). Au cumul, les recettes brutes de la télévision augmentent légèrement à +2,4%. En avril, les recettes publicitaires de la presse restent dans le rouge (-1%) malgré une amélioration comparé aux mois précédents. En valeur, les magazines et les quotidiens nationaux enregistrent une évolution similaire de leurs recettes brutes (respectivement -0,6% et -0,4%). En volume, les quotidiens nationaux progressent de +12,1% tandis que les magazines perdent -2,4% de leur pagination publicitaire et impactent le média (-1,7%). Par ailleurs, on constate que le portefeuille de la presse diminue ce mois-ci (-3%) et se confirme sur les deux segments. Sur le cumul, la presse affiche -4,7% de recettes brutes. En publicité extérieure, les recettes brutes évoluent à la baisse : -10% sur le mois et -9,9% sur le cumul. (les nouvelles offres de Clear Channel impactent les résultats du média). Le cinéma enregistre un mois d’avril avec une croissance à deux chiffres de ses recettes brutes (-14,1%), ce qui porte son évolution à +3,5% sur le cumul.

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par