Lagardère en forme au premier trimestre

Le groupe Lagardère, qui vient d'achever un ­recentrage sur les médias avec son désengagement d'EADS a connu au premier ­trimestre une activité particulièrement soutenue dans la production TV et ­l'édition qui lui permet de confirmer son objectif de rentabilité pour 2013.­

 Sur les trois premiers mois de l'année, le groupe a amélioré de 3% son ­chiffre d'affaires à 1,62 milliard d'euros, et affiche des progressions de ­l'ordre de 6% à 8% dans trois des quatres branches d'activités: Publishing ­(édition), Active (médias), Unlimited (sport). Publishing affiche une progression de 6,6% avec 419 millions ­de revenus.­ Lagardère Active, généralement plus inégale, a suivi la même tendance ­positive, avec une croissance de 6,9% tirée essentiellement par le "boom" de ­la production TV (+82%) qui a largement compensé l'érosion de la diffusion de ­magazines (-8,4%) et la contraction marché publicitaire (-7,7%). Active a également été dopée par ses deux récentes acquisitions dans ­l'internet, LeGuide.com et BilletReduc.com, dont les chiffres d'affaires ­augmentent respectivement de 19% et 27%.­ Chères à Arnaud Lagardère, les activités sportives, regroupées sous le ­label Unlimited, semblent amorcer le redressement souvent promis par le gérant ­du groupe, avec une croissance de 8,3% et 110 millions d'euros de revenus.­ Seule branche à l'activité très contrastée en ce début d'année, Lagardère ­Services -- premier contributeur au chiffre d'affaires global avec 876 ­millions de revenus -- a dû se contenter d'une petite stabilité (-0,1%).

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par