Havas et les marques qui font du bien

Havas Media a dévoilé hier les résultats de Meaningful Brands, baromètre mondial qui mesure la valeur de sens des marques et permet d’établir un lien entre le bien-être des consommateurs (collectif ou personnel) et les performances business des marques. Le classement mondial Meaningful Brands place Google en tête, suivi de Samsung, Microsoft, Nestlé et Sony

. Ces marques sont suivies par Ikea, Dove, Nike, Wal-Mart, Danone (première marque française de l’étude), Philips et P&G. Parmi les fortes progressions au niveau mondial, on remarque Nike, Mercedes Benz et Adidas, 11èmes ex-aequo, et Dove qui se classe au 6ème rang.. Les marques prospères (Flourishing Brands) sont celles qui progressent ou se maintiennent dans le Top 20. On y trouve Decathlon, toujours N°1, Danone, la plus forte croissance, Google, Lu, Nestlé, EDF et Toyota. Samsung entre dans le classement cette année en 4ème place juste devant Google et loin devant Apple, qui régresse notablement cette année. Des résultats qui concluent 134 000 interviews sur 700 marques étudiées dans 23 pays.
Ils confirment la nécessité pour les marques de redonner du sens aux yeux des consommateurs : en effet, la majorité des personnes à travers le monde ne serait pas affectées si 73% des marques venaient à disparaître demain. Et seulement 20 % d'entre elles sont considérées comme ayant un impact positif sur le bien-être des consommateurs avec un fossé qui se creuse entre pays industrialisés et marchés émergents (Europe 5 %, USA 9 %, Amérique Latine 27 % et Asie 39 %). Ainsi, en Europe et aux États-Unis, les consommateurs resteraient indifférents si 92 % des marques venaient à disparaître, tandis que le chiffre n'est que de 58 % en Amérique Latine et de 49 % en Asie. Dans les pays occidentaux, des attentes très élevées et largement insatisfaites nourrissent un sentiment croissant d'indifférence voire de méfiance à l'égard des marques. Seuls 29 % des consommateurs d'Europe occidentale et 28% des États-Unis pensent que celles-ci s’attachent à améliorer la qualité de vie, et seuls 21 % pensent qu'elles communiquent de façon honnête, contre 32 % au niveau mondial, 37 % en Amérique Latine et 50 % en Asie. Les marques procurant des bienfaits personnels ont vu leur importance augmenter de 5 % aux États-Unis, 2 % en Europe et 2 % en Asie-Pacifique.

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par