L'élite des consommateurs numériques: 2% de l'audience mondiale

L’étude "Digital Audience" de Turn montre que le top 2% des clients est quatre fois plus susceptible de s'engager sur plusieurs canaux avec les marques. C'est la raison pour laquelle les annonceurs dépensent 108% de plus pour atteindre cette clientèle riche et consommatrice.

Selon le dernier rapport sur l’audience numérique de Turn, spécialisé dans les technologies publicitaires à destination des acteurs du RTB, le top 2% de l'audience mondiale est quatre fois plus présent sur plusieurs canaux publicitaires (une combinaison de mobile, display, social et vidéo) que les autres. Cette « élite numérique » est tellement active que les annonceurs dépensent 108% de plus pour l’atteindre. Ce segment d’audience premium  gagne en moyenne 76.900 dollars par an, est âgé de 21 à 34 ans, et ce sont des « cols blancs ». L'élite numérique française suit les questions économiques et est très réceptive aux bonnes affaires. Mais, plus généralement 83% de cette cible vit aux États-Unis, ce qui représente une baisse de 2% par rapport au premier trimestre. Comme prévu, la forte croissance des marchés en Europe, Asie-Pacifique et Amérique du Sud en font un groupe véritablement mondial. Aux États-Unis, l'élite numérique y aime les fast-food, les magasins de vêtements pour hommes et possède un diplôme d'études supérieures. La Britannique aime les documentaires et les comédies, et préfère courir plutôt que jouer au golf. L’Allemagne est obsédée par les voitures, suit la politique et adore la soupe. L’élite numérique italienne regarde beaucoup de comédies dramatiques et dépense beaucoup dans les vêtements de luxe et les animaux domestiques. Aux Pays-Bas, elle achète surtout des livres et des voyages et aime beaucoup le hockey sur gazon… Il faut de tout pour faire un monde.

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par