Les formats mobiles ajustables payent plus

Selon Appsnack, les formats mobiles ajustables sont 6 fois plus appréciés que les bannières classiques. Le spécialiste de la publicité mobile appartenant au groupe Exponential Interactive, qui a scruté les campagnes mobiles internationales réalisées au 1er trimestre 2013, estime que 86% des impressions mobiles et tablettes sont des formats “Snackbar”, qui s’ajustent automatiquement à 10% de la taille de l’écran, contre seulement 14% de bannières classiques. Alors que le format Snackbar ne représente que 86% des annonces vues, il génère 96% des clics.Al’inverse, le format standard ne génère que 4% des clics pour 14% d’annonces vues.

Les utilisateurs de tablettes sont 24% plus susceptibles de cliquer sur un format ajustable de type Snackbar que les utilisateurs de smartphones ; le taux de clics (CTR) sur tablettes est en effet de 2,75% contre 2,22% sur smartphones. En revanche, les utilisateurs de smartphones sont 26% plus susceptibles d’activer des formats expand que les utilisateurs de tablettes (3,28% et 2,61%), ce qui est à la fois dû au fait que les écrans de téléphones sont plus petits que ceux des tablettes, mais également que les consommateurs recherchent une utilisation précise, directe et rapide lorsqu’ils sont en mouvement. Cette analyse révèle aussi que lorsqu’il s’agit de formats Rich Media, les petites tailles sont plus performantes ; le format 300x250 génère le plus grand nombre de clics. Cependant, pour les formats non-extensibles, plus la bannière est grande, plus elle est activée ; 728x90 étant le format qui génère le plus de clics.     

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par