Condé Nast investit dans l'e-commerce

E-commerce et groupes de presse sont des mots qui vont très bien ensemble. Condé Nast International vient en effet de participer à la majeure partie de la levée de fonds du site français communautaire dédié à la mode luxe d'occasion Vestiaire Collective. Avec près de 20 millions de dollars investis, le groupe de presse (« GQ », « Glamour », « Vanity Fair »...) rejoint, avec Idinvest Partners, les investisseurs existants, Balderton et Ventech Capital. Selon le président de la filiale française de Condé Nast, Xavier Romatet, « c'est un investissement stratégique pour Condé Nast et nous allons travailler très étroitement avec les équipes de Vestiaire Collective en France pour développer des projets communs autour de nos synergies et générer de la valeur pour nos marques respectives ».

Pour Sébastien Fabre, co-fondateur et CEO de Vestiaire Collective, « la reconnaissance de Condé Nast, à la fois, en tant que média et acteur majeur de la mode va permettre à Vestiaire Collective d’enrichir considérablement son offre de services. Au-delà du contenu, il existe de réelles similitudes entre nos audiences et les zones géographiques de croissance que nous visons et nous souhaitons tirer profit de ces synergies tout en conservant notre autonomie ».

Par ailleurs, James Bilefield, ancien président de Condé Nast Digital, représentera Condé NastInternational au conseil d’administration de Vestiaire Collective en tant que consultant eninvestissement.

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par