RFM et Lagardère Active s'intéressent à leurs auditeurs sur les supports multimédias

La station RFM (Lagardère Active) poursuit sa stratégie d' « infotainement ». Avec un coût de grille des programmes resté « stable » et la publicité qui « marche bien en volume et en valeur, mieux que le marché qui est globalement stable », RFM reste « très rentable » s'est réjouit Richard Lenormand, directeur du pôle audiovisuel de Lagardère. La station a notamment recruté Vincent Cerutti, le co-animateur de "Danse avec les stars" sur TF1. RFM, qui diffuse de la musique des années 80 à aujourd'hui vise les 35-40 ans. La moyenne d'âge de ses auditeurs est « d'environ 44 ans », a-t-il dit. Son audience cumulée de 4,6% (avril-juin 2013) reste stable sur un an.

Le groupe Lagardère, qui possède également Europe 1 et Virgin Radio s'intéresse également à la diffusion de la radio sur des supports autres que les postes de radio (ordinateur, tablette, smartphone) qui explose depuis quelques mois. « Selon une étude Médiamétrie que nous avons commandée, 11,4% des auditeurs des radios, toutes radios confondues, les écoutent désormais sur d'autres supports que les postes, notamment sur smartphone. Et 25% des auditeurs de moins de 20 ans écoutent la radio sur leur téléphone mobile, alors qu'avant beaucoup n'écoutaient pas la radio. D'où l'importance des applis", a-t-il expliqué. Il faut aussi noter le rythme de progression de ce phénomène : il a triplé en 2 ans", a poursuivi Richard Lenormand.

Pour RFM, le pourcentage d'auditeurs sur supports multimédias est « un peu inférieur à 11,4% mais pour Virgin Radio (qui cible les 25-34 ans), cela nous intéresse beaucoup », a-t-il remarqué. « Les nouveaux supports ne représentent pas une désaffection de la radio, mais un relai de croissance. Les jeunes peuvent ainsi revenir à la radio. La radio est le média de la mobilité : gratuit, instantané et mobile, tout comme internet" ».

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par