Le monde des études tire son épingle du jeu

Syntec Etudes Marketing & Opinion publie les résultats de son enquête annuelle sur l'activité du marché des études. Celui-ci a réalisé un chiffre d'affaires de 2 milliards d'Euros en 2012, en recul de 1,3% par rapport à 2011. Pour 2013, les professionnels du secteur constatent une reprise d'activité depuis le mois de juillet dernier, signe que leurs clients dans de multiples secteurs d'activités commencent à réinvestir et ont besoin de se faire accompagner dans leurs prises de décision. « Il est tout à fait logique de constater un léger fléchissement du marché en période de crise. Cependant, le secteur des études s'en sort plutôt bien avec une baisse de 1,3% entre 2011 et 2012, quand dans le même temps l'ensemble des marchés nationaux est en baisse de 5%. Il est surtout important de retenir que le marché poursuit son développement depuis plus de 10 ans maintenant », analyse Luc Laurentin, président de Syntec Etudes Marketing & Opinion. En 2013, le marché des études est international et a intégré les outils numériques. Les professionnels des études réalisent des études internationales à hauteur de 18% de leur activité, ce qui constitue une opportunité pour les étudiants et les jeunes diplômés attirés par la mobilité. Le recueil d'information digital et automatisé représente 66% du chiffre d'affaires des études quantitatives en 2012. De plus, la part des études qualitatives réalisées sur Internet a progressé de 2 points depuis 2011 et représente désormais 14%. « Les instituts d'études ont démontré leur capacité à suivre l'évolution de la société et les besoins de leurs clients en investissant beaucoup dans le digital », explique Luc Laurentin.

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par