Un cadre pour liseuse

300 000 liseuses vendues en 2012 : le chiffre est prometteur. Le marché balbutiant du livre électronique –déjà plus mature pour la presse - va exploser. La création d’un Groupement pour le développement de la lecture numérique devrait l’aider à se structurer.

Kobo de la Fnac, Nolim de Carrefour, Kindle d’Amazon… Les liseuses sont pléthores à l’affut d’un marché encore balbutiant mais fin prêtes pour l’essor qu’elles pressentent imminent.  Mais le support (tablettes comprises), n’est rien si le contenu ne suit pas. L’édition numérique doit aussi s’organiser. C’est le sens de la création toute récente du Groupement pour le développement de la lecture numérique dont le but est « d'organiser et de structurer la filière dans une complémentarité constructive avec le format papier ». Présidé par l'éditeur de livres numériques Benoit de La Bourdonnaye son objectif est également de « fédérer tous les acteurs francophones professionnels autour du développement du format numérique et sa diffusion auprès d'un large public ». Le GNL se veut à la fois observatoire des tendances, de l'activité économique et des usages, et entend être un « pivot pour tous les professionnels du secteur ».  

Un boum imminent

"Les ventes de liseuses sont en très forte croissance, avec des volumes en hausse de 50 % à 60 % par an", constatait cet été Michaël Dahan, l'un des fondateurs de Bookeen, fabricant français de liseuses avec lequel travaille Carrefour. GfK a pour sa part scruté le marché. Au total, 300.000 liseuses ont été vendues en France en 2012, chiffre qui devrait être porté à 500.000 en 2013. Et malgré « l’encre sympathique » des liseuses, nombre sont les adeptes de la lecture sur tablettes, presse ou grande littérature ! Hors le nombre des foyers possédant une tablette a plus que doublé en un an, passant de 2,2 millions au 1er trimestre 2012 à 5,1 millions au 1er trimestre 2013 (selon les derniers chiffres du baromètre Médiamétrie - GFK juin 2013). Le groupement rappelle également que 45% des Français lisent de la presse numérique, selon une étude Audipresse. Les techniques sont trouvées, les prix deviennent abordables : si le numérique ne représente à ce jour qu’un petit 3% de recettes dans le monde de l’édition, les nouveaux usages devraient très vite bouleverser le ratio.

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par