Les entreprises mécènes déstabilisées en 2013

Une enquête Admical/Asmep-ETI/CJD montre que les entreprises mécènes ont été déstabilisées en 2013 même si les avantages fiscaux ont finalement été maintenus

Une enquête menée par Admical auprès des entreprises mécènes montre que les attaques subies par le mécénat en 2012 ont accéléré les baisses de budgets déjà engagées par les effets de la crise. Si l’envie de s’impliquer dans des causes d’intérêt général ne se dément pas chez les entreprises, et tout particulièrement chez les PME, les incitations fiscales restent un véritable levier pour accroître les dons. L’enquête menée auprès des entreprises adhérentes d’Admical, du Centre des jeunes dirigeants d’entreprise (CJD) et du Syndicat des entreprises de taille intermédiaire (ASMEP-ETI) montre notamment que les structures publiques bénéficient beaucoup des dons des entreprises.

Le mécénat fragilisé par les prises de position de la puissance publique 

Sur les entreprises mécènes interrogées (grandes entreprises, ETI et TPE/PME), 24 % ont baissé leur budget de mécénat en 2013. Si le budget global du mécénat n’est pas en chute libre (20 % des entreprises ont augmenté leur budget, et 56 % l’ont maintenu), on peut néanmoins noter que le nombre d’entreprises qui ont choisi de baisser leur budget de mécénat cette année dépasse nettement les prévisions de 2012 : l’enquête Admical-CSA de 2012 donnait des perspectives en baisse pour seulement 10 % des entreprises mécènes. Rappelons que le mécénat a été attaqué par Bercy et des parlementaires souhaitant diminuer l’avantage qui permet aux mécènes de réduire leurs impôts d’une partie de leurs dons. Même si le projet a été abandonné les engagements des mécènes s’en sont trouvés fragilisés cette année. Si la crise n’est pas étrangère à ce constat, 59 % des entreprises qui baissent leur budget déclarent que le climat d’incertitude fiscale autour du mécénat en est responsable, au moins en partie. Le fait d’avoir une structure dédiée au mécénat, fondation d’entreprise en tête, permet de pérenniser les budgets (parmi les entreprises mécènes ayant une structure dédiée au mécénat, 70 % ont maintenu leur budget, contre 52 % des entreprises en régie directe) et d’endiguer leur chute - les entreprises qui ont des structures dédiées sont moins nombreuses (11 %) à réduire leur budget mécénat que celles en régie directe (27 %). Cependant, ces outils restent l’apanage des grandes entreprises : 66 % des grandes entreprises répondantes ont une structure dédiée au mécénat, contre 21 % des ETI et 2 % des PME.

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par