Et si la publicité sur Internet ne servait à rien ?

Selon un sondage IFOP – trnd, 88 % des Français déclarent ne pas être influencés par la publicité sur Internet.

trnd, spécialisé dans le "bouche à oreilles" révèle les résultats d’un sondage « Consommation et publicité » réalisé par l’Ifop. Objectif : identifier les sources d’influence de l’achat d’un nouveau produit ou d’une nouvelle marque. Chiffre percutant : 88 % des Français déclarent ne pas être influencés par la publicité sur Internet . Le sondage révèle également que seul 36% des consommateurs sont sensibles à la publicité diffusée à la télévision. Ces derniers privilégient à contrario la dimension humaine et déclarent être influencés par leurs proches ou par la découverte du produit sur le point de vente. Les campagnes publicitaires sur les médias numériques ainsi que sur les écrans traditionnels ne sont plus la source première d’influence des français pour l’achat d’un nouveau bien de consommation. 12% des sondés achètent un produit suite à sa découverte au travers d’une publicité sur Internet. 22% ont été influencés dans cet achat par une publicité vue dans un magazine et 36% par un spot TV.

Les français privilégient la dimension humaine : 42% déclarent être influencés dans leur achat par le fait d’avoir gouté ou essayé un produit via un ami ou un membre de leur famille. Alors que 47% des consommateurs privilégient la découverte personnelle du produit sur le point de vente afin d’effectuer leur achat. Les recommandations ou présentations de produits sur Internet fonctionnent mal pour motiver un premier achat : 3% des sondés déclarent avoir été sensibilisés en découvrant un produit sur un blog et 9% au travers d’une présentation de ce produit sur un site web. Alors que 32% des français font confiance aux recommandations d’un ami ou d’un membre de leur famille.

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par