Monster et GfK scrutent les salariés français

70% des actifs français affirment que leur travail s’intègre dans un plan de carrière et qu'il ne s'agit pas d'un "simple job alimentaire » selon la nouvelle étude internationale de Monster et GFK, un chiffre qui place la France en tête des sept pays sondés. L'étude montre que les salariés français se trouvant au milieu de leur vie professionnelle sont les plus enclins à considérer leur emploi comme faisant partie de leur plan de carrière (75% des 25 - 49 ans pensent que leur travail est une étape de leur carrière et non un simple boulot alimentaire). Ce chiffre est légèrement inférieur pour les plus âgés et beaucoup plus faible chez les jeunes : seuls 52% des 18 - 24 ans pensent qu'ils sont en train d’entamer une réelle carrière professionnelle.

L'étude montre également que le revenu influe fortement sur le sentiment qu'ont les Français. Alors que parmi les mieux rémunérés, plus de quatre Français sur cinq (81%) considèrent leur emploi comme un jalon dans leur carrière et non comme un simple boulot, ce chiffre tombe à 65% pour ceux qui gagnent un salaire moyen et à 28% seulement pour les personnes à faible revenu. Interrogeant plus de 8 000 personnes au Canada, en France, en Allemagne, en Inde, aux Pays-Bas, au Royaume-Uni et aux Etats-Unis, cette enquête a été réalisée par GfK Globobus, réseau d’études omnibus réalisées tous les mois au niveau international.

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par