Super Bowl : les pub les plus partagées

Civolution et Unruly, spécialisées dans la mesure d’audience publicitaire et TV se sont associées pour étudier les publicités les plus populaires du Super Bowl 2014 qui s’est tenu ce week end. Le palmarès révèle que les téléspectateurs ont été plus enclins à partager des publicités sur le thème de l’amour que les années précédentes. C’est sans conteste Puppy Love de Budweiser qui gagne la palme de la publicité la plus populaire en attirant le plus de partages en ligne et la plus grosse couverture télévisée de la manifestation.

Elle a déjà généré plus de 1,38 million de partages, selon le Viral Video Chart d’Unruly, ce qui en fait la 6° « publicité la plus partagée du Super Bowl de tous les temps» (hier sur YouTube elle en était à plus de 46 millions de vues...), un titre précédemment détenu par Volkswagen, raflant au passage aussi la seconde place du classement avec A Heros welcome. La publicité déguisée Ian Up For Whatever de Bud Light n'arrivant que 5ème.

Les troisième et quatrième rangs reviennent à Axe avec “Make Love Not War”  et Jaguar.

Selon  Civolution, « Puppy Love » a été diffusée sur les chaînes nationales américaines 75 fois et 1 200 fois sur les chaînes locales avant l’ouverture du Super Bowl, soit 4 fois plus que la publicité « Wings » de Volkswagen, la seconde publicité la plus diffusée de la compétition, qui a bénéficié de 318 passages sur des antennes locales. L’attrait de Scarlett Johansson –et la polémique en cours- est quant à lui à l’origine de la popularité de SodaStream à l’international, avec 755 diffusions TV hors des États-Unis. « Puppy Love » a été diffusée 236 fois à l’international, ce qui la place au second rang. Le spot signé Anomaly, a été diffusé le 29 janvier, ce qui lui a offert une visibilité inégalée en amont des matchs (1,14 million de partages en ligne, soit la deuxième publicité la plus visionnée dans la période pré-Super Bowl jusqu’à ce jour).  « Les consommateurs partagent maintenant des vidéos sur un écran compagnon tandis qu’ils regardent le match, ce qui impose aux marques non plus seulement de choisir leur chaîne de prédilection, mais aussi d’adopter une position cross-media, à la fois TV et digital, pour toucher leurs audiences où elles se trouvent et sur les canaux qu’elles utilisent pour partager du contenu », commente Sarah Wood, directrice des opérations et co-fondatrice d’Unruly. « Les marques les plus avant-gardistes ont déjà opté pour des campagnes connectées : elles utilisent la TV dans le cadre d’un événement de grande envergure pour une visibilité immédiate, qu’elles complètent avec une campagne digitale pour augmenter leur reach et amplifier leur activité TV et permettre à leur audience de trouver leur contenu toute l’année. »

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par