Le Parisien renonce à un licenciement conflictuel

La direction du journal Le Parisien/Aujourd’hui en France a renoncé à licencier le numéro 2 du service économique, Marc Lomazzi, après une très forte mobilisation de la rédaction contre cette décision, a-t-on appris de source syndicale. Lundi dernier, la rédaction du journal, réunie en assemblée générale, avait adopté à 76,7 % des voix une motion de défiance contre le directeur des rédactions, Thierry Borsa, après avoir appris qu’une procédure de licenciement était en cours contre Marc Lomazzi, 51 ans, qui est aussi rédacteur en chef adjoint. Une autre motion en soutien au journaliste avait été adoptée à 91,6 % des voix.

 La direction reprochait à Marc Lomazzi de "pas adhérer à de futurs projets éditoriaux", non dévoilés, et d’avoir critiqué il y a six mois un projet de réorganisation avec des fusions de services, plan abandonné depuis, selon la même source. Finalement jeudi soir, alors que les syndicats avaient appelé à une autre assemblée générale le vendredi, la direction a annoncé qu’elle interrompait cette procédure de licenciement, indiquant avoir décidé de "se donner du temps pour réfléchir" à l’avenir de M. Lomazzi au sein de l’entreprise, "ce qui sous-tend que son licenciement n’est plus envisagé", selon les syndicats.

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par