Ipsos se penche sur la carte du menu alimentaire mondial

Anticiper les tendances pour guider les industriels de l’agroalimentaire vers des développements répondant aux attentes des consommateurs du 21e siècle, telle est la mission de Vitagora. Avec Ipsos, le pôle de compétitivité dévoile les résultats d’une enquête sur les attentes formulées et non-formulées des consommateurs envers les produits de seconde transformation. Principaux résultats.

C’est à  l’échelle internationale, en passant par la France, l’Allemagne, la Russie, les Etats-Unis ou encore le Japon qu’Ipsos s’est penché sur les tendances alimentaires qui deviendront incontournables à l’horizon 2020. L’étude a été réalisée pour le compte du pôle de compétitivite Vitagora et de son Congrès International Goût-Nutrition-Santé. Le retour aux racines et la notion de plaisir sont les tendances phares. Il s’agit aussi de « s'assurer au maximum de l'innocuité et de la qualité de ce que les consommateurs mangent. Ils tendent à privilégier les produits locaux. Cette tendance est vraie partout et va se développer », soutient  Rémy Oudghiri, directeur du département tendance et insights d'Ipsos. L’alimentation va aussi passer une façon de se nourrir décomplexée. : « Même si la santé sera de plus en plus valorisée dans l’alimentation, la recherche de moments et d'occasions de lâcher prise va rester forte au cours des cinq prochaines années. La pression sociale et économique ressentie par de nombreux consommateurs les incite à trouver des sources de réconfort et l'alimentation est un domaine privilégié pour cela. Surtout, en matière de plaisir, les consommateurs ont le sentiment d'une terra incognita largement ouverte encore à de nouvelles découvertes et expérimentations »

Croquer cru

Parmi les autres tendances relevées, le fait de manger cru trouve des 
adeptes surtout en Allemagne. Les Américains la jouent connecté : 23% d’entre-eux Américains ont déjà utilisé des applications pour suivre leur alimentation. Près d'un sur deux (46%) est intéressé à le faire dans le futur, loin devant l'Allemagne (36%), le Japon (32%) ou la France (21%). Car l’Hexagone et sa tradition gastronomique tiennent encore l’innovation  à distance.   

 

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par