Geometry Global scrute le Connected Shopper

Geometry Global, agence spécialisée dans l’activation de marque et shopper marketing, présente sa première étude Connected Shopper, menée en France et à l’international. Elle analyse l’impact que le digital a sur les consommateurs d’aujourd’hui et la façon dont ils l’intègrent quotidiennement dans leur parcours d’achat. Principal enseignement : le showrooming n’est pas une fatalité. Malgré l’essor des plateformes e-commerce, les français restent très attachés au point de vente physique. Pour exemple, ils sont 34,8% à ne faire qu’un seul achat en ligne par mois (vs 14,68% en Allemagne et 16,06% en Angleterre). Cet attachement au « réel » résulte de 2 facteurs : une défiance envers la dématérialisation et le doute sur le résultat de la commande. 47,9% des français déclarent préférer utiliser un pseudonyme pour leurs achats sur internet et 71% d’entre eux considèrent qu’une marque doit respecter leur vie privée. Par suite, les français se rendent en magasin pour chercher de la « réassurance physique », près de 87% d’entre eux sont attachés à l’expérience réelle et préfèrent voir les produits « en vrai ».

Vive le web-in-store

Le consommateur français est pour une complémentarité du online et du offline, il recherche le web-in-store et souhaite pouvoir utiliser son smartphone en point de vente pour vérifier par exemple la disponibilité d’un produit (52%), recevoir des bons de réductions virtuels (60%) ou encore consulter un programme de fidélité (47%). Les français souhaitent pouvoir allier leur expérience online à leur expérience offline, ils sont en quête d’une expérience connectée et unique en magasin. Néanmoins, les usages du digital restent très variés, cette étude révèle notamment que chaque catégorie de produits devra l’intégrer de manière différente : avant, pendant ou après l’acte d’achat.

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par