M. Moustache et Altmann+Pacreau, Grand Prix de la communication extérieure 2016

Huit mentions, six prix, le palmarès du 43e Grand Prix de la communication extérieure qui s’est tenu le week-end dernier à Amsterdam est conforme à la moyenne. Au terme de débats souvent animés, le jury présidé par Gabriel Gaultier (Jesus & Gabriel) et composé de membres des principales agences opérant en France s’est accordé pour attribuer le Grand Prix à la campagne Monsieur Moustache réalisée par Altmann + Pacreau. Une création qui fait référence à Magritte et s’inscrit dans une tradition d’affichage graphique "à la française". Les cinq autres prix sont allés à Metrobus (Jesus & Gabriel), Elle’s s’imagine’nt (Buzzman), Canal Play (Buzzman), Ma Place est dans la salle (Fred & Farid) et Notaires de France (Havas Paris). Quant au prix du public, attribué sur la base d’une enquête Iligo réalisée auprès de 700 individus, il est allé à la campagne Sécurité Routière réalisée par l’agence La Chose. A noter que malgré une présence toujours plus importante dans la liste présentée au jury, les dispositifs digitaux restent très minoritaires dans ce palmarès 2016, seul Canal Play de Buzzman ayant recours à cette technologie.

Le palmarès complet ci-dessous.

Un média en forme

Organisé par l’Union de la publicité extérieure (UPE), le Grand Prix est traditionnellement l’occasion d’un point sur la santé du média. Et celle-ci est plutôt bonne puisque la profession s’attend à clôturer l’année en hausse de 1,9 % là où l’ensemble du marché devrait se situer à +0,7 %, selon les prévisions de France Pub. 2016 serait ainsi la onzième année consécutive au cours de laquelle la publicité extérieure enregistrerait des résultats supérieurs à l’ensemble des médias. Des performances dues aux qualités intrinsèques du média qui associe communication massive et ciblage dans un contexte de mobilité. Autre facteur de progression la croissance des dispositifs digitaux qui sont aujourd’hui au nombre de 5 770 en France, dont 2 500 dans les centres commerciaux, 1 000 dans les gares, 760 dans les aéroports, 660 dans le métro et RER et 850 dans les rues. Par ailleurs, la profession va modifier son étude d''audience Affimétrie en 2017, qui intégrera notamment la nouvelle population INSEE, les nouveaux périmètres des agglomérations INSEE, les nouveaux comportements de mobilité dans chaque agglomération ainsi que les nouvelles offres des sociétés de publicité extérieure. En parallèle, Affimétrie poursuivra ses travaux de recherche sur l’intégration de données « smart data mobilité » (GPS, téléphonie, Internet…) dans sa méthodologie, ainsi que sur l’extension du périmètre couvert par l’étude (outdoor et indoor)

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par