Bonne réputation

Ce sera peut-être un jour comme une médaille au JO. Le classement du RepTrak 100 établi par le Reputation Institute fait la fierté des marques les mieux classées : Rolex, dans le monde, ce qui fera évidemment plaisir aux cinquantenaires et plus, et Michelin chez nous, ce qui réjouira  les conducteurs gastronomes. Des marques rassurantes qui savent parler et rassurer les consommateurs. Important en ces temps troublés même si ce n'est pas si nouveau que cela. Après tout, ce classement existe depuis 20 ans. Un temps où les réseaux sociaux ne dictaient pas la marche du monde, où l'on pouvait faire des erreurs sans que la terre entière ne le sache dans la seconde, ou la communication des marques ne fonctionnait que dans un sens : du haut en bas. Autant dire, un temps révolu. Préhistorique à l'échelle digitale. Et pourtant. Il y en a qui n'ont toujours pas compris. Qui continuent à se comporter comme si le public était à leurs pieds. Et non, on ne parle pas des hommes politiques sur lesquels il y aurait pourtant beaucoup  dire, mais de marques qui se prennent les pieds dans le tapis à l'image de Lafarge, le cimentier qui annonce fièrement qu'il fournira la matière première pour construire de Trump entre les Etats Unis et le Mexique. Rien d'illégal, comme diraient certains. Vrai. Mais sacrément maladroit. 

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par