Croissance de 1% attendue par Zenith en France

Le marché publicitaire français devrait croître de 1,0% cette année, selon les estimations publiées jeudi par Zenith, l'agence média du groupe Publicis, qui a relevé ses prévisions malgré "le contexte incertain de l'élection présidentielle". En 2017, les investissements publicitaires devraient se monter dans l'Hexagone à 10,39 milliards d'euros (+1,0%), contre une hausse plus modérée de 0,4% prévue précédemment. L'an prochain, "cette croissance devrait se poursuivre et les exercices bénéficieront des grands événements sportifs (Coupe du monde de football et jeux Olympiques d'hiver) ainsi que de la plus grande efficacité de la publicité liée à la montée en puissance du programmatique", c'est-à-dire la publicité numérique automatisée, relève l'agence dans son communiqué. Pour 2018, Zenith (ZenithOptimedia) a également relevé sa prévision de 1% à  1,4%, ainsi que pour 2019 de 1,2% à 1,6%. Le marché publicitaire devrait ainsi atteindre 10,5 milliards d'euros en 2018, rejoignant son niveau record de 2011. Ces investissements seront tirés par l'internet (+20% de croissance attendue entre 2016 et 2019) grâce au dynamisme de la vidéo, du display  (bannières) mobile et des pubs sur les réseaux sociaux. Si la télévision résiste, avec une croissance attendue à 0,8% en 2017, la  radio devrait reculer de 1,3% cette année, de 6,6% pour les quotidiens et de  7,1% pour les magazines. Au total la presse devrait voir ses investissements s'effondrer de 18,2% entre 2016 et 2019, même si une partie de la baisse de ces recettes est rattrapée par le numérique. Au niveau mondial, Zenith s'attend à une croissance du marché publicitaire  de 4,4% en 2017 et 2018 pour atteindre 592 milliards de dollars.

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par