One Audipresse : L'audience se maintient

Presse kiosque

La principale caractéristique des résultats de l'étude One Audipresse sur l'audience de la presse en 2012 est la stabilité. Une tendance qui se voit au global, avec une évolution globale de 0,4% et seulement une trentaine d'évolutions (sur 222) à la hausse ou à la baisse qui peuvent être considérée comme significative sur le plan statistique. La presse magazine évolue dans son ensemble à +0,4%, alors que les quotidiens font un tout petit peu mieux avec +0,5%. Treize familles sur vingt affichent des évolutions positives, et si l'on s'en tient aux évolutions significatives, on remarque qu'il y a plus de hausses (19) que de baisses (16). C'est en creux que l'on peut voir les signes de la crise, avec une sensible progression des taux de circulation, en particulier dans la presse grand public, sur des familles où le lectorat, plus populaire, fait attention à ses dépenses sans pour autant se détourner de la lecture de la presse.

PQN
Si elle ne fut pas aussi exceptionnelle que 2011, l'année dernière a quand même été assez chargée en actualités avec une importante séquence électorale. De quoi assurer à la presse quotidienne nationale et régionale une audience certaine. Au plan national, la situation est cependant très contrastée. Dans l'ensemble, la famille reste stable à +0,1% avec quelques belles hausses comme "Le Parisien - Aujourd'hui en France" (+4%), "Le Figaro" (+3,9%) , "La Croix" (+3,5%) et surtout "l'Humanité" (+16%), mais aussi quelques situations plus embarrassantes comme celle de "Libération" dont l'audience (Lecture au numéro moyen comme pour tous les titres évoqués) est en recul de 8,3%, du "Monde" en retrait de 3,2% ou de "l'Equipe" qui, en année paire, recule de 1,4%. En ce qui concerne la PQN du 7e jour (Lecture dernière période), là encore les situations sont diverses avec une hausse de 6,3% pour les éditions dominicales du "Parisien" et d'"Aujourd'hui" en France, et une baisse de 4,4% du "Journal du Dimanche" et de 1,2% de "l'Equipe Dimanche". Côté presse gratuite d'information, c'est toujours "20 Minutes" qui domine largement les débats avec plus de 4,3 millions de lecteurs (numéro moyen), devant "Direct Matin" (2,6 millions pour l'édition nationale, 1,5 million pour l'Ile-de-France) et "Metro" (2,8 millions), mais il est à noter que cette catégorie affiche une évolution de -1,9%. Une tendance qui s'explique certainement par des raisons mécaniques, les quotidiens gratuits ayant tendance à diminuer leur mise en place au profit des éditions numériques.

PQR

Dans l'ensemble, la presse quotidienne régionale affiche une évolution positive de 1%.Certains titres comme "Centre Presse" (+15,8%)  le "Berry Républicain" (+11,5%), le "Bien Public" (8,8%), le "Maine Libre" (+6,5%), "l'Indépendant" (+ 5,1%) ou "Nice Matin" (+5,1%) affiche une belle santé. A l'inverse, la région Centre décroche quelque peu avec le "Républicain du Centre" (-8,4%) et le "Populaire du Centre" (-7,3%). Sous les feux de l'actualité, les quotidiens du groupe GHM récemment rachetés par Bernard Tapie affichent des situations contrastées avec une progression de 3,8% de "La Provence" qui vient s'ajouter à la hausse de "Nice Matin". Inversement "Corse Matin" enregistre un recul de 7,3% de son audience. A noter enfin que "Ouest-France" reste le numéro un du secteur avec plus de 2,5 millions de lecteurs (-0,5%).

Hebdos

Contrairement à ce que l'on observe en presse quotidienne, l'actualité n'a pas vraiment dopé l'audience des news. Exception faite du "Point" qui progresse de 6,5%, la plupart des hebdos d'actu voient leur audience s'éroder légèrement pour certains à l'image du "Nouvel Observateur" (-4,4%) ou plus nettement comme "Marianne" (-8%). "L'Express" (-0,7%) est stable alors que "Paris Match" maintient également ses positions (+1,6%) au contraire de "Télérama" en recul de 4,6%. Du côté des suppléments de quotidien, les géants comme "TV Magazine" ou "Version Fémina" sont stables,  tandis que "Le Figaro Magazine" gagne 5,3%,"l'Equipe Magazine" 4,1% et "Madame Figaro" 3,6%. Inversement, "M", le magazine du "Monde" affiche un recul de 6,7%. Les hebdomadaires féminins se portent quant à eux plutôt bien comme "Elle" (+3,5%), "Closer" (+3,6%), "Maxi" (+4,9%)  ou "Femme Actuelle" (+2,8%). Toutefois aussi bien "Be" (-3,6%) que "Grazia" (-4,3%) affichent des évolutions plus problématiques. Dans la presse télévision, "Télé Magazine" fait un carton avec +18,7%, mais le reste du secteur est plutôt calme entre le +2,1% de "Télé 7 Jours" et -3,4% de "Télé Poche". Bimensuels, "Télé 2 Semaines" (-4% et "TV Grandes Chaînes" (+1,3%) sont à l'image du secteur : contrastés.

Magazines à centre d'intérêt

Mieux vaut être beau et en bonne santé que moche et malade, c'est évident... et ça pourrait donner des idées aux éditeurs. Témoins la réussite de "GQ", nouveau journal de l'homme moderne, dont l'audience progresse de 16,9%, et celle de "Bien-Etre Santé" qui gagne pas moins de 13,3%. Autre titre particulièrement en forme, "01.net L'Ordinateur individuel" qui bondit de 19,4%. Dans un domaine très différent, la "Revue Nationale de la Chasse" affiche une progression sensible de 9,6%, "le Chasseur Français" confirmant la tendance (+3,3%). Chez les féminins, "Vogue" affiche également une belle santé (+6,9%), ce qui n'est pas le cas de tous ses confrères qui sont soit très stables, soit en baisse sensible à l'image de "Marie France" (-9,5%) qui vient d'être vendu par le groupe Marie Claire. Dans la presse patrimoniale, peu de grosses évolutions, malgré un intérêt certain pour la gestion de son argent, mais "Dossier Familial" progresse de 2,5% tout comme "Mieux Vivre Votre Argent" (+1,8%). Dans la presse économique, "l'Entreprise" chute de 13,4% alors que "l'Expansion" gagne 4,1%, "Enjeux Les Echos" 3,2%, et que des titres comme "Capital" n'évoluent quasiment pas. Enfin du côté des bimestriels, ce sont les magazines de décoration qui font l'actualité avec des hausses comme "Campagne Décoration" (+13,8%), "Maison Côté Sud" (+10%) "Du Côté de Chez Vous" (+8%), "Maison & Travaux" (+7,3%),"Art et Décoration" (+6%) tandis que d'autres ont plus de mal à profiter de l'engouement à l'image de "Maison Magazine" en recul de 11,5%.

Digital, print

L'étude de l'audience combinée du print et du digital met en lumière la complémentarité entre ces deux supports. A ce petit jeu, c'est "Femme Actuelle" qui s'en tire le mieux avec un total de plus de 15 millions de lectrices sur le classement Brand Global qui mesure le croisement entre les lecteurs 30 derniers jours des titres de presse, et les habitudes de fréquentation des versions numériques. Chez les quotidiens "20 Minutes" frôle quant à lui les 13 millions, "L'Equipe" et "Le Monde" sont dans un mouchoir de poche autour des 11,5 millions devant "Le Figaro" et  "Le Parisien" qui sont au-dessus des 10 millions de lecteurs.

À lire aussi

Publié le 03/11/2018
Off

La Poste reconduit Starcom

Publié le 27/10/2018
Off

France Télévisions met en compétition son budget media on et off-line

Publié le 24/10/2018
Off

La SNCF retient 24 agences via 5 lots pour sa communication opérationnelle

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par