SXSW 2019 : first point of view

Olivier Vigneaux, président de Betc Digital

BETC Digital est au cœur de SXSW 2019. Festival du digital, de la tech et bien entendu de l’éclectisme. Premier instantané  sur comment l’emprise des géants de la tech n’a jamais fini de s’étendre. Avec une illustration venue de Chine.

Le directeur du design et de l’expérience utilisateur d’Alipay, Shanying Leung, est présent cette année à SXSW. AliPay, c’est la solution de paiement que propose le géant Alibaba. Elle compte plus de 600 millions d’utilisateurs sur son marché et affiche des ambitions mondiales. Le sujet de la conférence de Shanying est prometteur : il est là pour nous parler du monde « cashless » qui est en train de se dessiner grâce aux solutions proposées par Alibaba. Au-delà de l’ecommerce, en effet, le paiement via Alipay peut fonctionner avec un « simple » système de QR code. Shanying n’utilise plus son portefeuille "depuis plusieurs années" nous dit-il. Fini l’argent liquide. Le vendeur qui utilise Alipay dispose d’un QR code personnel et ses acheteurs peuvent le payer en scannant simplement ce code avec leur téléphone. Règlement instantané de l’achat et envoi de la facture par email ou sms. Une idée simple et géniale dont on mesure l’ampleur quand Shanying l’illustre avec son usage par les petits vendeurs de rue chinois. Trop modestes pour bénéficier d’un système de paiement technique, ce simple QR code leur permet de bénéficier du paiement mobile pour les soupes ou petits snacks vendus à quelques sous dans la rue. C’est une question "d’equal opportunities" nous dit-il et c’est vrai que la photo de ce vieil homme arborant son QR code autour du cou (un peu comme nous portons nos badges SXSW ici) est assez convaincante. Le paiement pour tous, donc, et surtout Alibaba au cœur du système économique chinois, jusque dans ses moindres ruelles. Voilà comment occuper une place économique incontournable dans toutes les strates de la société chinoise, en respectant intelligemment le modèle de commerce le plus traditionnel. "Nous avons une immense responsabilité sociale", conclut-il. En effet.

Micro Business

Et puis, l’air de rien, Shanying ajoute qu’au-delà de ce service, il a une innovation vraiment très intéressante à nous montrer. Non content d’accompagner les petits acteurs de l’économie chinoise à travers un système de paiement, il nous explique qu’AliPay a décidé d’apporter un service encore plus complet à ses utilisateurs. Ces "micro-business", en effet, ont besoin d’attirer des consommateurs, de faire connaître leurs offres. Pourquoi ne pas les y aider ? Mais oui, c’est vrai. Et c’est là que l’intelligence artificielle entre en scène (encore elle). Shanying et ses équipes ont élaboré un système "d’intelligent design" qui permet de générer des outils de communication automatiquement. A partir d’une simple image de votre produit (vos petites soupes de nouilles, tiens, par exemple), la machine génère automatiquement des affiches, avec le choix de couleurs adéquat, propose une adaptation de cette "création visuelle" sur tous les formats possibles, et va même jusqu’à suggérer des dizaines d’accroches, générées automatiquement. Il ne reste plus qu’à imprimer ces affiches ou utiliser d’autres supports, comme les bannières, leaflets etc. Ce design généré par ordinateur est là pour démocratiser un design de meilleure qualité dans le pays, nous dit Shanying. Le service affiche déjà plus de 10 millions d’utilisateurs. On peut être sceptique quant-à cette "créativité artificielle" mais les résultats qu’il nous montre sont visuellement probants et bien entendu utiles aux petits business qui n’ont jamais eu accès à des outils de communication de cette qualité jusqu’à présent. D’autant que l’utilisation de ce service démarre à… 1,50$. Pas d’intervention humaine, c’est pratique pour casser les prix. Il n’est (pas encore) question de concepts publicitaires automatisés, mais l’air de rien, Alipay est donc devenue une agence d’exécution créative. Quand je vous disais que l’emprise de ces géants n’avait pas fini s’étendre. Be prepared.

À lire aussi

Recevez gratuitement les newsletters de CB News !
Filtrer par